Géopolitiques 2011

Jeudi 27 et vendredi 28 janvier 2011, faculté Victor Ségalen, UBO, Brest.

La Ve édition des géopolitiques de Brest se propose de réfléchir aux mutations des grandes puissances.
La puissance se manifeste aujourd’hui sous des formes nouvelles, plurielles et parfois inusitées même si les armes traditionnelles de l'intimidation, du discours pacifique non dénué d'intentions ou à l’inverse la stratégie d’influence (le soft power) demeurent. Si les membres du G8 disposent encore aujourd’hui d’une grande partie de la puissance économique et financière, les pays émergents comme le Brésil, l’Inde ou la Chine y sont progressivement associés dans le nouveau cadre du G20. Or l’analyse des puissances montantes ne peut se faire qu’au prisme de leur vision du monde.
Dans ce contexte, quelles seront les puissances de demain ? Quels seront les facteurs déterminants pour l’exercice de la puissance ? Existera-t-il à l’avenir un décalage entre l’exercice de la puissance sur terre et sur mer, dans les airs et l’espace?
Les puissances de demain sauront elles cohabiter ? Trouveront-elles des modalités nouvelles d’association ? Pourront-elles rayonner sans menacer la paix ? Autant d’interrogations majeures qui seront abordées au cours de ce colloque.

Programme de conférences

Jeudi 27 janvier 2011

- 9h-9h40- Bernard Bruneteau,
Professeur en sciences politiques à l'Université Rennes 1. La notion de puissance et ses évolutions historiques.

- 9h45-10h25- Cécile Bastidon,
Maître de conférences (LEAD, Université du Sud / Toulon Var).
La finance globale : emprise, contraintes et exclusions.

- 11h- 11h40- Jacques Portes,
Professeur à Université Paris VIII Saint Denis. La puissance américaine, déclin ou rebond ?

- 14h- 14h40- Olivier Dabène,
Professeur de sciences-politiques à Sciences Po Paris. Le renouveau du régionalisme en Amérique latine.

- 14h45- 15h25- Isabelle Saint Mézard, Enseignante à Sciences Po Paris et à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO). L’Inde, une puissance montante.

- 16h- 16h40 Jean-Philippe Beja,
Directeur de Recherche au CNRS CERI-Sciences-Po. Des Instituts Confucius au Prix Nobel de la Paix l’éphémère développement du “soft power” chinois.


-14h-14h40- Zaki Laidi,
Professeur à Sciences-Po Paris.
Le monde selon Obama.

-14h45- 15h25- Pascal Boniface,
Directeur de l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS). L’Etat du monde et les changements structurels des rapports de puissance.

- 16h- 16h40- Isabelle Facon,
Maître de conférences à l’Ecole polytechnique.
Puissance russe, déclin, recomposition, redéfinition?

- 16h45- 17h25- Martin Motte,
Maître de conférences à l’Université Paris IV-Sorbonne.
La puissance navale.


Vendredi 28 janvier 2011 matin

Organisé par ENSTA Bretagne, Télécom Bretagne, l'Ecole navale et l'UBO

Jeudi 27 et vendredi 28 janvier 2011 à l'UBO, Brest.

Plus d'informations

  • Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir