ENSTA Bretagne : remise du diplôme d'ingénieur à un ingénieur des études et techniques de l'armement (IETA)
Julien Ogor

Les points forts de la formation des IETA

La formation des ingénieurs des études et techniques de l'armement comporte 4 années d'études rémunérées au cours desquelles de nombreuses spécialisations sont proposées. En sortie d'école, les IETA s'engagent à servir la Direction Générale de l'Armement (Ministère des Armées). Un large éventail de métiers leur sont proposés ainsi que de rapides évolutions de carrières.

Des études rémunérées

L’élève-ingénieur des études et techniques d’armement est sous contrat et rémunéré dès son admission.

Année Statut Rémunération mensuelle (net) au 01/01/17
Formation militaire Aspirant 1e échelon Env. 1 300 €
1e année académique Aspirant 2e échelon Env. 1 400 €
2e année académique Officier sous contrat IETA 1e échelon Env. 1 700 €
3e année académique Officier sous contrat IETA 2e échelon Env. 1 800 €
1e affectation Officier de carrière IETA 3e échelon Env. 2 500 €

Une expérience de terrain : l’année « 0 »

L’année de formation humaine et militaire appelée année « 0 », commune aux Polytechniciens, permet de s’immerger au sein des armées. Elle permet à la fois aux élèves IETA de s’affirmer en expérimentant le commandement et découvrir le fonctionnement et les besoins des armées, utilisatrices des systèmes conçus pour les ingénieurs de la DGA.

De nombreuses voies d’expertise

En complément des 9 spécialités proposées aux élèves-ingénieurs civils, les élèves IETA peuvent choisir, en fin de 1ère année académique, la filière « Constructions aéronautiques ». Cette dernière se déroule à l’ISAE Supaéro et donne accès au diplôme d’ingénieur ISAE Supaéro.

Des substitutions de dernière année sont également ouvertes aux IETA : à l’école Polytechnique, l’ENSTA ParisTech ou Télécom ParisTech.

Un large éventail de métiers pour de rapides progressions de carrières

A l’issue des 4 années de formation, l’IETA s’engage à servir le ministère des armées pour 6 années (au minimum).

Les premières affectations sont des postes d’ingénieurs d’études d’essais ou d’experts dans des domaines variés : cyber-sécurité, mécanique, électronique, pyrotechnie, hydrographie, ingénierie système…

Rapidement les IETA accèdent à des postes à responsabilités puis à des postes de direction.