ENSTA Bretagne : recherche en mécanique, plate-forme technologique MASMECA
Julien Ogor

PTR3 Structures, fluides et interactions

Ces recherches menées au sein de l'Institut de Recherche Dupuy de Lôme (IRDL, UMR CNRS 6027) portent sur les phénomènes physiques couplés, tels le navire soumis au tossage dans son environnement maritime, la structure métallique en tôle mince mise en forme à chaud puis impactée jusqu'à rupture, le procédé de soudage laser impliquant des transferts d'énergie et de masse.

Axes de recherche au sein du laboratoire IRDL

  • Interactions fluide-structure : étude des structures en interaction avec des fluides essentiellement incompressibles et newtoniens.
  • Comportement dynamique des matériaux et des structures : caractérisation et modélisation de la réponse de milieux continus et de structures, principalement sous sollicitations dynamiques.
  • Chocs, impacts et détonique : étude et modélisation des phénomènes d'impacts balistiques et de chocs en milieux complexes.

Compétences

  • Impacts hydrodynamiques, approche expérimentale et modélisation
  • Méthodes numériques avec grand nombre de variables, prédiction des instabilités et suivi de branches bifurquées (faible nombre de Reynolds)
  • Développement de modèles de comportement pour décrire la réponse statique (mise en forme) et dynamique de milieux continus complexes
  • Mise en évidence expérimentale des comportements transitoires spécifiques
  • Mesurer en dynamique des champs de variables d’état
  • Disposer de modèles et d’outils de simulation suffisamment robustes pour traiter l’ensemble des couplages tout en limitant les temps de calcul

Mots clés

Modélisation, simulation numérique, mécanique expérimentale, matériaux et structures, dynamique/chocs/impacts, interactions fluide structure.

Exemples de programmes de recherche impliquant l'ENSTA Bretagne
ANR ASTRID APPHY

« Approche probabiliste pour l’évaluation des chargements hydrodynamiques dimensionnants pour appendices de navires sur houle ». L’objectif est d’intégrer plus de précision dans les modèles numériques utilisés en conception navale, prenant en compte les chargements hydrodynamiques liés aux impacts sur vagues. Il s’agit de mieux tenir compte de la répétition et de la variabilité de ces efforts subis par le navire tout au long de sa vie. Le gain de précision attendu contribuera à réduire le poids, limiter les avaries, tout en rallongeant la durée de vie des navires. 

DGA RAPID CIBLES

 « Composites Intégrant un Blindage Léger Equipé et Structurel » (avec le PTR2)
 

contact

Yves-Marie Scolan
Enseignant Chercheur
Equipe Structures, Fluides et Interactions, Laboratoire IRDL (UMR CNRS 6027)
+33 (0)2 98 34 88 91