ENSTA Bretagne : formation en robotique mobile et systèmes embarqués
Julien Ogor

Devenez ingénieur en systèmes embarqués

Apprenez à concevoir et à programmer de systèmes numériques complexes en utilisant des langages de hauts niveaux.
Objectifs

Cette formation d'ingénieur par alternance en systèmes embarqués vous forme au développement et à l’amélioration de ces architectures électroniques complexes qui associent logiciels, matériels électroniques, algorithmes métiers et télécommunications.

Programme
  • Informatique
  • Signal
  • Automatique
  • Systèmes électroniques
  • Traitement de l'information
  • Sécurité, IA...

Téléphones portables, voitures, navires, avions, fusée, robots... les systèmes embarqués se cachent dans les produits des plus courants au plus complexes. Ils doivent faire face à de fortes contraintes (autonomie, poids, robustesse, sécurité...) et leur complexité est grandissante.

Les deux premières années permettent d'intégrer un ensemble de connaissance en Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (électronique numérique et analogique, informatique, signal, automatique, mathématiques).

En dernière année, les enseignements permettent d'appréhender les méthodes de programmation pour l'embarqué temps réel et le calcul intensif, la conception d'une intelligence artificielle et les mécanismes de la radio-logicielle et des réseaux de capteurs.

Les diplômés pourront intégrer de nombreux secteurs dans lesquels ces systèmes embarqués sont au coeur de l'innovation : industrie de la défense, du médical, du naval, de l'aéronautique, de l'automobile et de l'énergie.

 

WEBINAIRE DÉDIÉ AUX FORMATIONS D'INGÉNIEUR PAR ALTERNANCE

Samedi 3 décembre 2022, l'ENSTA Bretagne organisait un webinaire de présentation des formations d'ingénieurs par alternance.

Visionner le replay

 

    Les points forts de la formation
    Une école d’ingénieurs pionnière de la formation par alternance aux systèmes embarqués.

    Depuis 50 ans, l'ENSTA Bretagne forme des ingénieurs de haut niveau dans le domaine des systèmes embarqués.

    Elle a innové en proposant l'alternance dès 2006 : l'ENSTA Bretagne recrute aujourd'hui sa 18e promotion d’ingénieurs « Systèmes Embarqués ».

    Nos diplômés sont tous en postes, reconnus dans le monde de l'industrie et certains sont même devenus maître d'apprentissage de nos élèves.

    Un diplôme d'ingénieur spécialisé, ambitieux et stratégique

    La formation d'ingénieurs dans le domaine des systèmes embarqués est un diplôme d'ingénieurs habilité par la CTI et spécialisé dans la conception et le développement des architectures électroniques complexes qui associent logiciels, matériels électroniques et algorithmes métiers.

    Les systèmes embarqués sont au cœur des interactions des systèmes complexes : percevoir, décider et agir sont les principales missions d'un système embarqué. Leur conception requiert des connaissances générales en modélisation des systèmes électroniques et informatiques.

    L'ENSTA Bretagne a une longue tradition de formation dans ces domaines (chaînes de capteurs, systèmes de commandes, génie électronique, génie logiciel) et participe depuis plusieurs années au développement de la robotique autonome, de l’Intelligence Artificielle et de la cybersécurité :  autant de disciplines qui participent à l'évolution des systèmes embarqués, un domaine d’ingénierie stratégique et fortement évolutif.

    Une multitude de domaines industriels

    La formation aux systèmes embarqués amène à prendre de la hauteur : les méthodes scientifiques et les technologies abordées au cours de la formation s'appliquent à tous les domaines industriels qu'ils soient civils ou défense. L’école a de plus la chance d’accueillir de nombreux professionnels, ingénieurs de ces domaines, qui participent aux enseignements. Cela donne à nos diplômés la capacité de travailler dans un grand nombre de secteurs industriels. Parmi ceux-ci, on peut citer les domaines :

    • de l'électronique,
    • de l'informatique,
    • de l'aéronautique et spatial,
    • du naval,
    • de la mobilité et transports (automobile, ferroviaire, gestion et contrôle des transports en commun),
    • des télécommunications,
    • de l'énergie,
    • de l'agriculture,
    • du développement durable.
    Une école qui produit la recherche dans le domaine des systèmes embarqués

    ENSTA Bretagne est une école du réseau breton des hautes technologies numériques et membre de nombreux réseaux d’experts comme l’IRT Bcom (institut de recherche technologie sur l’innovation numérique), le pôle d’excellence cyber (pôle référent pour la France et basé en Bretagne), CominLabs (laboratoire d’excellence sur les sciences de l’information et de la communication), le Groupement Bretagne Télédétection (groupement d’intérêt scientifique sur les technologies et applications spatiales) et les pôles de compétitivité du maritime (pôle Mer Bretagne Atlantique), de l’automobile (ID4CAR), Images et réseaux, de l’industrie du futur (EMC2), de la filière aérospatiale (Aerospace valley) et de nombreux réseaux scientifiques et technologiques pour le secteur de la défense.

    La performance des systèmes embarqués progresse avec l’apparition de nouveaux langages informatiques, de nouvelles méthodes de programmation et le développement de nouveaux composants électroniques, pour toujours plus de services, de données, de fiabilité, de sécurité, d’adaptabilité. Les équipes de recherche d’ENSTA Bretagne (laboratoire Lab-STICC) participent à ces avancées scientifiques et technologiques majeures.

    Une école de référence dans le domaine de la défense

    La conception des systèmes d'armes et des systèmes de guerre électronique sont également des domaines d’excellence historiques de l'école dont la tutelle est la Direction Générale de l’Armement, c'est à dire la direction qui décide des systèmes à développer pour les armées de demain.

    L'ENSTA Bretagne est l’école de référence en formation d’ingénieurs (civils et militaires) pour le ministère des Armées, pour de nombreuses entreprises du domaine ainsi que pour l'Agence pour l'innovation de Défense (AID). Ces organismes sont les plus gros investisseurs de France en nouvelles technologiques et participent à la dynamique d’innovation de multiples entreprises.

    ENSTA Bretagne : projet Deepdart de reconnaissance d'objets par des robots (intelligence artificielle)

    Zoom sur le projet Deepdart

    Le projet Deepdart a été réalisé par Théo Lagrue et Tony Calvez, deux apprentis-ingénieurs de la spécialité "systèmes embarqués" (promotion 2020).
    Pendant plusieurs semaines, ils ont travaillé sur la reconnaissance de robots par intelligence artificielle.

    Leur projet intégrait différentes phases : 

    • l'apprentissage : 12 000 images ont été intégrées dans la base de données. Les nombreux calculs ont été réalisés via un super-calculateur
    • l'exécution :  l'exécution de l’algorithme permet d'analyser l'image (chaque image est divisée en différentes parties qui vont être analysées et comparées aux données apprises lors de la phase précédente).
    • la détection : lorsque plusieurs parties de l'image sont reconnues, un algorithme vient uniformiser les différentes zones afin de détecter l'objet reconnu dans son intégralité.

    Ce projet a été une vraie expérience dans le domaine de l’intelligence artificielle et du système embarqué. C’est un défi de réaliser de si gros calculs sur une architecture de Nintendo Switch et le résultat a été bien au-delà de nos espérances.

     

    Témoignage de Claire, Scrum Master, diplômée en 2015 de la formation d'ingénieurs par alternance, spécialité systèmes embarqués.

    Exemples de projets de fin d'études réalisés (mission de 6 mois en entreprise) :

    • application au secteur automobile : "Développement d'outils d'aide à l'analyse de risques et à la définition de règles de conception en compatibilité électromagnétique pour le groupe PSA,
    • application à la robotique : "Étude et optimisation de systèmes robotiques pour la localisation et l'identification de mines sous-marines" pour DGA Techniques Navales,
    • application au secteur naval : "Étude de l'axe progrès fiabilité et sûreté de fonctionnement pour un programme de sous-marins" pour Naval Group.
    • application au secteur aéronautique et spatial : "Réalisation de maquettes de produits hyperfréquences" pour le groupe Thales.