Cette spécialisation forme des ingénieurs capables d'analyser et/ou de concevoir une plate-forme navale ou offshore en intégrant tous les aspects de l'architecture navale et de l'ingénierie offshore dans le respect du cahier des charges et des contraintes réglementaires.
Perspectives Professionnelles

Architecte naval, ingénieur ou chercheur chez les grands constructeurs donneurs d’ordre, les bureaux de certification et d’expertise, en bureaux d'études, centres de recherche et développement…

Programme
  • Hydrodynamique navale
  • Structure navale
  • Boucle navire
  • Conception
  • ...
     
Les points forts de cette spécialité
Formation internationalement reconnue

Chaque année le Royal Institute of Naval Architects remet un prix au major de cette option en partenariat avec Bureau Veritas.

3 profils de spécialisation pour personnaliser votre parcours 

Choisissez l’un des 3 profils pour personnaliser votre cursus et aiguiller votre carrière  :

  • « Hydrodynamique navale avancée »,
  • « Structures navales avancées »,
  • « Plateformes offshore »

(lire le détail plus bas dans la page)

Un projet complet de « boucle navire » pour valider l’ensemble des compétences acquises

A la fin du cursus, la réalisation d'une « boucle navire » constitue le point d'orgue de la formation : l’occasion de valider l’ensemble des compétences nécessaires à la réalisation d’une plate-forme navale ou offshore.

Prise en compte de la dimension environnementale

Au niveau international comme au niveau national, toutes les activités de R&D s'orientent vers le navire du futur : plus sûr, plus propre et durable, plus économique et plus intelligent.

Tous les étudiants en architecture navale de l'ENSTA Bretagne sont sensibilisés à ces notions à travers le choix des matériaux, de la motorisation, des moyens de propulsion ainsi que sur la prise en compte du cycle de vie des navires.

Les disciplines étudiées sont : 

  • l'automatique (concevoir des lois de commande), 
  • l'informatique (algorithmes, langages, middlewares), 
  • la perception (vision, machine learning), 
  • l'intelligence artificielle (Prolog, logique), 
  • la modélisation / simulation (simuler les robots de façon réaliste sur un ordinateur avec de la réalité virtuelle et augmentée), 
  • la navigation (observateurs, filtres de Kalman, analyse par intervalles), 
  • la mécanique (Imprimante 3D, maquettes numériques), 
  • le guidage (planifier son chemin, éviter les obstacles, coordination) 
  • et les expérimentations (préparer et réaliser une expérience avec des robots en conditions réelles).

    contact

    Nicole Pouliquen
    Responsable admission (candidats français)
    02 98 34 87 01