ENSTA Bretagne : Oel, sportif de haut niveau (planche à voile) et élève-ingénieur

Oël, sportif de haut niveau (planche à voile) et élève-ingénieur

29 mars 2019
Oël pratique la planche à voile depuis ses 10 ans. Il est aujourd'hui membre de l'équipe de France avenir Olympique et élève-ingénieur à l'ENSTA Bretagne. Une vie bien remplie ponctuée de cours, soutenances, TD et d'entraînements sur l'eau, sur terre (renforcement musculaire) et de déplacements internationaux.
ENSTA Bretagne : Portrait d'Oël
Oël
Promotion 2021
Sportif de haut niveau et élève-ingénieur

Je suis issu d'une famille de voileux et ai toujours fait de la voile. Après avoir débuté en optimist, je me suis orienté à 10 ans vers la planche à voile et ai aimé la glisse et la vitesse. 10 ans plus tard j’y suis encore et j'aime toujours autant ces sensations.

Aujourd'hui, je pratique la RS, il s’agit du support olympique en planche à voile. Je navigue dans la flotte sénior depuis 4 ans et suis en équipe de France avenir Olympique.

Grace à mon statut d’athlète de haut niveau j’ai pu entrer à l’ENSTA Bretagne, avec un parcours adapté et en suivant une licence 2 de Mathématiques et une licence 2 de Physique.

Aujourd’hui mon statut d’athlète de haut niveau me permet de réaliser le cursus d’ingénieur en 4 ou 5 ans au lieu de 3 ans afin de me permettre de mener de front mon projet d’étude et celui de sportif de haut niveau.

Dédoubler les années d'études permet de libérer du temps pour pouvoir m’entraîner quotidiennement (25 heures par semaine) et également d’avoir moins de cours à rattraper lorsque que je pars en compétition (2 semaines de déplacement par mois). 

Aujourd’hui, ma principale difficulté est de réussir à trouver des sponsors pour financer ma saison (budget annuel : 10 à 15 000 €) et me permettre ainsi d'être plus indépendant financièrement de mes parents.

En synthèse, le sport de haut niveau m’a poussé à m’organiser, me structurer et à anticiper tous les secteurs de ma vie. J’ai aussi appris à être autonome, à travailler en équipe pour progresser et à gérer les priorités et le stress. 

Mais cette vie bien remplie est aussi très excitante, je sais mieux ce que veut dire « investissement personnel » et « motivation » et je n’imagine pas ma vie sans 3 à 4 sessions de navigation par semaine, tout en étudiant.

Principaux résultats

  • Vice-champion du monde -21 ans en 2016,
  • 2nd sur une coupe d’Europe en 2017 
  • Plusieurs top 15 sur des coupes du monde sénior.

Objectifs

L’objectif de cette année est d'intégrer l'équipe de France sénior. Je dois donc faire un top 10 aux championnats du monde. 

Sur le long terme mon objectif est de représenter la France aux jeux olympiques et le rêve ultime serait de rapporter une médaille (en voile, il y a un seul coureur par nation, et en France le niveau est très élevé et dense). 

Saison 2019

Cette saison 2019 a commencé assez tôt avec la première coupe du monde à Miami en janvier où je termine 20e.

La prochaine étape est le championnat d’Europe qui aura lieu à Palma de Majorque du 7 au 13 avril. Je me déplace ensuite sur 2 coupes d’Europe, à Hyères fin avril et à Medemblik aux Pays Bas fin mai. Enfin pour clôturer la saison il y a le championnat du monde, le plus gros objectif de la saison, qui aura lieu au lac de Gardes en Italie fin septembre.