ENSTA Bretagne : 10 ans de la formation d'ingénieur par alternance (FIPA)

Les points forts de la formation d'ingénieur par alternance

Intégration professionnelle remarquable

La forte notoriété de l’école auprès des entreprises de haute technologie associée à l’adéquation de la formation à leurs besoins, facilite l’insertion des diplômés.

de la formation d’ingénieur par alternance ENSTA Bretagne ont trouvé un emploi dans les 6 mois après leur sortie d'école (chiffre enquête emploi 2018 sur promotion 2017).
Temps moyen de recherche : 25 jours.

Un cursus personnalisable ouvrant sur un large choix de métiers

Spécialisation progressive vers l'une des 4 voies d’expertise (architecture navale et offshore, systèmes embarqués, architecture des véhicules, ingénierie et sciences de l'entreprise, possibilité de réaliser une période en entreprise ou à l’école à l’international… de nombreuses possibilités sont offertes pour personnaliser son cursus et se façonner un CV sur mesure.

Un calendrier d'alternance adapté et équilibré

Le programme pédagogique associe judicieusement les temps d'apprentissage en entreprise et les périodes d'enseignements sur le campus.

  • 50 % de séquences académiques : Elles servent à l'acquisition et au perfectionnement des connaissances fondamentales ainsi qu'à l'apprentissage des sciences et techniques de l'ingénieur (concepts, principes, méthodes...).
  • 50% de séquences professionnelles : Elles permettent à l'apprenti d'être en prise directe avec le métier d'ingénieur. L'entreprise teste les compétences attendues et les valide en fonction des situations rencontrées.

Une réussite encadrée

Pour donner toutes les chances aux candidats sélectionnés sur dossier de décrocher un contrat d’alternance, un coaching personnalisé est proposé. Une fois le candidat admis et la rentrée passée, l’apprenti est entouré, au cours de sa formation, par un maître d'apprentissage en entreprise et par un tuteur école.

Claire, diplômée de la formation d’ingénieurs par alternance
Promotion 2015

Après trois années passées chez Naval Group (ex DCNS) sur la simulation de systèmes de propulsion, mes opportunités professionnelles sont restées ouvertes. Les recruteurs étaient très intéressés par mon expérience d’apprentie-ingénieure.

J’ai intégré le groupe Thales pour travailler dans un tout autre domaine : l’ingénierie système dans la guerre des mines. Il s’agit d’un projet franco-britannique, je suis donc amenée à voyager une semaine par mois en Angleterre et j’en suis ravie !

Découvrez son témoignage en vidéo

contact

Céline Quivouron
Responsable du recrutement et du suivi des apprentis ingénieurs
+33 (0)2 98 34 88 17