ENSTA Bretagne : ingénierie et sciences de l'entreprise, travail en groupe projet
Julien Ogor

Exemples de projets (PFE) en ingénierie et sciences de l'entreprise

En 3e année, les étudiants de l'ENSTA Bretagne réalisent un PFE (projet de fin d'études) de 21 semaines minimum en France ou à l’international. Lors de cette expérience professionnelle, ils mettent en pratique les connaissances acquises tout au long de leur parcours.

Retrouvez dans cette page des exemples de mémoire rédigés par des élèves-ingénieurs de l'ENSTA Bretagne qui ont suivi la voie d'approfondissement Ingénierie et sciences de l'entreprise.

Exemples de PFE
La valeur ajoutée du Contract Management pour la Gestion des Risques Projet

Stage de fin d'études réalisé à Endel Engie, par Auxane T., Formation d'ingénieur, Promotion 2020.

Extrait :
"Dans le cadre de ce stage de fin d’études, nous avons eu l’opportunité de travailler sur des sujets de Risk et Contract Management au sein de l’entreprise de construction et maintenance industrielle ENDEL ENGIE. Cette expérience a été l’occasion d’explorer la problématique suivante :
Le Contract Management appliqué à la gestion des risques projets : quelle valeur ajoutée  pour  l’entreprise ?
Cette interrogation en fait suivre d’autres : les questions de l’évaluation de la valeur créée, de la subjectivité de la notion de valeur, de la complexité de l’environnement projet, de la mesure des effets indirects. Loin  de se vouloir une référence exhaustive sur le sujet, la présente étude propose des pistes de réflexion sur les points ci-dessus.
"

 

Mise en place de KPI SLI/MCO

Stage de fin d'études réalisé au sein de Thales Alenia Space, par Julien F., Formation d'ingénieur, Promotion 2019.

Extrait :
"Mesurer permet entre autres d’évaluer la performance de l’entreprise,  ce  qui  est  primordial dans  un  contexte actuel  très  concurrentiel  et  en  perpétuel  mouvement. Outre les biens connus indicateurs financiers(marge de l’entreprise, seuil de rentabilité...), il  en  existe  également d’autres, orientés  cette  fois vers  le  côté  opérationnel.  Parmi  ceux-ci,  on  retrouve  les indicateurs  de performance,  aussi connus  sous le  nom de  KPI (Key Performance  Indicator). Cet ensemble  de mesures critiques sert à quantifier la performance, les résultats et le progrès actuel et futur d’une entité. Savoir  les  distinguer  parmi  tous  les  indicateurs possibles est  primordial  mais pas  si simple. En  parallèle, des phénomènes  inhérents tels  que  la  résistance  au  changement  ou  les difficultés à relever des données, viennent complexifier la réalisation d’une telle tâche."

Comment évoluent les méthodes de contrôle de gestion pour accompagner une entreprise face à une situation de changement ?

Stage de fin d'études réalisé à ArcelorMittal, par Hugo M., Formation d'ingénieur, Promotion 2018.

Extrait :
"La première partie décrit un état de l’art réalisé sur le sujet. Dans celle-ci, nous définissons d’abord les termes importants ou inhérents à la problématique: le contrôle de gestion, le contrôleur de gestion et le changement. A partir de là, il s’agit de comparer l’ensemble des méthodes de gestion présentées de manière théorique puis employées de manière pratique par les entreprises dans des contextes stables et de changement.  [...]
Dans la seconde partie, nous avons voulu mettre en évidence les informations retenues dans la première partie dans un contexte réel, à savoir l’entreprise ArcelorMittal Dommeldange qui a subi un changementimportant: une productionen grande série nouvelle.Après avoir présenté le groupe, le site et le contexte de travail, nous avons mis en exergue l’ensemble des évolutions des méthodes de gestion mises en place pour s’adapter à ces changements. C’est également dans cette seconde partie que j’ai développé les différents travaux que j’ai pu réaliser pour ArcelorMittal Dommeldange au cours de mon Projet de Fin d’Etudes."