Complet et équilibré, le tronc commun couvre les grands domaines technologiques (mathématiques, informatique, électronique, mécanique…). Les sciences humaines y tiennent une place essentielle avec des matières à visée utilitariste (management, marketing...) ou plus réflexive (sociologie, philosophie...). Elles intègrent aussi des ateliers d’ouverture culturelle comme les arts plastiques ou le théâtre qui développent l’esprit de créativité.

Ces enseignements principalement dispensés en début de formation (notamment en 1ère année) permettent aux élèves-ingénieurs d’acquérir un socle fondamental de connaissances qui les prépare au management de projets, à la recherche, au développement, à la conception et à la réalisation de systèmes complexes, dans des environnements variés.

L'ingénieur ENSTA Bretagne est préparé à concilier innovations techniques, exigences économiques, responsabilités éthiques et management des équipes. Il est acteur des évolutions de la société.

ENSTA Bretagne - natation compétition

Une approche système originale

L’approche système originale développe des capacités d’analyse et d’étude plus globales et plus adaptées à la conception de projets de hautes technologies qui associent plusieurs disciplines, de la mécanique aux systèmes d’information et de décision.

Une culture de l’innovation

L’ingénieur ENSTA Bretagne développe une culture de l’innovation, acquise par le biais des enseignements, des projets réalisés, des nombreuses conférences et des multiples opportunités d’échanges avec les industriels et les chercheurs.

L’équipe du département Sciences Humaines et Sociales (SHS) de l’ENSTA Bretagne coordonne depuis janvier 2015 des projets de recherche internationaux sur la formation des ingénieurs à l’innovation, avec une perspective comparative entre les pays.

Apprentissage des langues & ouverture internationale

L’ouverture internationale est également au cœur de la formation (apprentissage des langues et larges possibilités de mobilités pour des stages ou des substitutions).

Deux langues vivantes sont proposées et une troisième est proposée en cours de soir. L’anglais est la première langue obligatoire. Les étudiants développent leurs connaissances et compétences en langue anglaise et le niveau de sortie visé est le niveau C1 du Cadre Européen Commun de Référence des Langues (CECRL) afin de leur permettre d'exercer des responsabilités professionnelles en anglais.

L’approche interculturelle va au-delà d’un solide apprentissage linguistique. Via des mises en situation, les futurs ingénieurs sont préparés aux techniques d’entretien d’embauche propres à d’autres cultures, à la coopération avec des équipes internationales et à leur management.