06-10-2015

Enjeux de la formation des élites maghrébines en France

Livre : Enjeux de la formation des élites maghrébines en France

Linda Gardelle, enseignant-chercheure à l'ENSTA Bretagne et Mohammed Benguerna, chercheur au Cread (Alger) viennent de publier un livre aux éditions Publisud. Il fait suite à 4 années de recherche sur les trajectoires d'ingénieurs maghrébins formés en France.

Soutenus par le ministère français des Affaires étrangères et le ministère algérien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, des chercheurs français (pôle SHS*) et algériens ont mené pendant 4 ans une recherche sur les parcours des ingénieurs tunisiens, marocains et algériens formés en France.

Cadres techniques et administratifs, universitaires, chefs d’entreprises ou ministres, les ingénieurs formés en France occupent une place privilégiée en Algérie, et encore davantage au Maroc et en Tunisie. La formation des élites est au coeur de nombreux enjeux mais aussi de véritables défis pour les pays du Sud de la Méditerranée et pour la France. Comment se fait le choix de la formation d’ingénieur en France dans un contexte social, politique et économique français qui, par certains aspects, n’est pas des plus attirants pour de jeunes Maghrébins, et alors que le choix des destinations est large ? Dans un contexte où ces jeunes hautement qualifiés sont très sollicités, et où les pôles d’attractivité sont nombreux, de quelle manière construisent-ils leur début de carrière et quelles dynamiques migratoires peut-on observer ?

Les interrogations sur la formation des ingénieurs dans ces pays du Maghreb, mais aussi en Europe, se prolongent dans le cadre d’INNOV ’ING 2020 : un projet international de plus grande envergure sur l’adaptation des formations d’ingénieurs aux nouveaux défis de l’innovation technologique.

* Pôle SHS : Sciences Humaines et Sociales, rattaché au Centre de Recherche sur la Formation (EA 1410).

 

En savoir plus