ENSTA Bretagne : Sacha, Curtis Tornade photographie
© Curtis Tornade

Sacha utilise la photographie pour lutter contre la faim

Vie Étudiante
Sacha, élève-ingénieur en 2e année à l’ENSTA Bretagne est passionné par la photographie. Formé par son père, il prend depuis près de 10 ans des nombreux clichés du monde qui l’entoure. Au cours de ses voyages, Sacha est confronté à la famine des enfants. Il perçoit alors les ravages de la sous-alimentation et décide d’agir en créant le Projet Curtis Tornade : la vente de photos au profit du Programme Alimentaire Mondial.

Comment est née l’idée du projet humanitaire « Curtis Tornade » ?

L’idée de Curtis Tornade est née de la volonté d’associer mes deux passions, la photo et la musique, à un projet humanitaire.
J’ai eu l’occasion de voyager dans des pays où la famine est un fléau et j’ai eu une prise de conscience qui m’a poussé à vouloir partager des repas avec ces familles et surtout ces enfants qui n’ont pas assez d’argent pour avoir une alimentation correcte.
L’idée est donc née de cette envie d’utiliser mon activité de photographe comme vitrine pour le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et de m’associer ainsi à ce combat qui me tient vraiment à cœur.

En quoi consiste le projet ?

Le principe est très simple. Je vends mes tirages d’art limités à 20 exemplaires et tous les bénéfices générés par ces ventes sont directement reversés au PAM via l’application ShareTheMeal.
Les fonds permettent de venir en aide aux familles et surtout aux enfants qui souffrent de la famine dans le monde entier. L’achat d’un tirage d’art permet de nourrir un enfant pour 2 semaines environ.

ENSTA Bretagne : photographie Sacha, surfeur Crozon
© Curtis Tornade

Blog 23 : Photo d’un surfeur prise sur une plage de Crozon avec les belles lumières dorées du soir diffusées grâce au coucher de soleil.

ENSTA Bretagne : photographie Sacha C, Petit Minou
© Curtis Tornade

Blog 25 : Le Petit Minou vu du ciel : spot de surf où trône le phare du Petit Minou. Cette superbe vue d’en haut nous transporte en Bretagne.

Quels sont les types de photos et formats proposés ?

Je propose un format unique à la vente, qui est un format 4:5 (24x30cm ou 30x24cm). Pourquoi ? Parce que c’est un parfait compromis entre portabilité (facile à transporter dans une pochette, un sac) et exposition (pas trop petite pour être affichée).
Les tirages vendus sont des photos imprimées par un artisan indépendant. Je fais tout particulièrement attention à la qualité d’impression et du papier, je signe et fournis un certificat d’authenticité pour chaque tirage.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Je puise principalement mon inspiration lors de petits voyages en Bretagne ou dans le Sud-Ouest. J’essaie de développer mon propre style, ce qui passe aussi par un gros travail de post-production.
À l’avenir, j’aimerais partir en road-trip pour réaliser des séries photos. Mais je m’inspire aussi de grands photographes comme Jonathan Bertin, James Popsys, Northborders et beaucoup d’autres.

Quels sont vos projets à venir autour de la photo ?

J’ai beaucoup de projets qui arrivent ! Je ne peux pas tout dévoiler pour l’instant, mais j’ai un projet de chaîne YouTube autour de la photo. Je vais également lancer prochainement une petite ligne de vêtements avec toujours pour objectif de lever des fonds pour le PAM.

Plus d’infos sur curtistornade.com