ENSTA Bretagne : Start-up ARKANE hébergée dans l'incubateur ENSTARTUPS

La start-up ARKANE, une étoile montante

Entrepreneuriat
Créée en février 2020 par Sarra Abderrabba et Norbert Dubroca, Arkane est une start-up prometteuse. En quelques mois d’existence dans un contexte économique tendu, la jeune entreprise a déjà su convaincre des financeurs dans différents secteurs d’activités de l’intérêt de sa démarche.

Tous les deux ingénieurs-docteurs dans le domaine de l’électronique et des télécommunications, Norbert et Sarra se sont rencontrés lors d’une expérience professionnelle dans un laboratoire de recherche.

En 2018, ils ébauchent leurs premières réflexions sur la création d’une entreprise : proposer des produits intégrant une couche d’intelligence artificielle sur les traitements radars. Les domaines d’applications sont vastes et les besoins nombreux.

Des produits attendus

« Les échanges que nous avons depuis quelques mois avec des industriels sont très positifs. Il y a un véritable enjeu stratégique pour eux qu’ils ont tout de suite perçus.

Nous répondons à des problématiques rencontrées dans les secteurs de la Défense, des télécommunications - en 5G plus particulièrement - mais aussi en spatial.

Dans notre domaine, les acteurs sont généralement spécialisés soit sur la partie système soit sur la partie composants. Notre expérience nous a permis de travailler sur ces deux éléments complémentaires, ce qui représente un point fort pour nous.

Nous basons notre réflexion et notre organisation sur des méthodes agiles pour répondre au mieux aux besoins de nos clients avec des produits personnalisés. Nous développons actuellement, avec un partenaire, un démonstrateur d’une cellule Télécom intelligente avec une première expérimentation début 2021. Idéalement, un premier déploiement pourrait être réalisé à Brest à l’occasion d’un grand événement. Cela nous permettrait de démontrer la solidité de notre solution ». 

Lauréat d’un appel à projet du CNES 

En juin 2020, Arkane a été sélectionnée pour le challenge R&D « Lanceur du futur » proposé par le CNES. Inconnue encore quelques semaines plus tôt, le jury a été convaincu par l’intérêt de la solution proposée par la start-up (monitoring de fusées par la mise en place d’un réseau de capteurs sans fil avec des protocoles de communications intelligents).

Le projet fait partie des 10 lauréats sur les 84 dossiers soumis. Un budget de 50 000 € leur a été alloué pour développer un démonstrateur en un an.

Incubée par ENSTARTUPS

Implantés sur le campus de l’ENSTA Bretagne, au sein de l’incubateur, Sarra et Norbert partagent un bureau.

"On se plaît beaucoup ici".

Le duo apprécie son environnement de travail : accès à des ordinateurs équipés de licences, conseils réguliers de l’équipe, proposition et suivi de projets à des groupes d’étudiants ingénieurs…