ENSTA Bretagne : sciences et technologies de l'information et de la communication
Airbus

ENSTA Bretagne intègre la chaire de cyberdéfense des systèmes navals

Recherche
Entreprises
Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication
Déjà partenaire, ENSTA Bretagne intègre la chaire de cyberdéfense des systèmes navals en ce début d’année 2019.

Elle s’associe ainsi à ses membres fondateurs pour participer au co-pilotage et au co-encadrement des programmes de recherche avec : l’École navale, IMT Atlantique, Naval Group et Thales, et mettre à disposition ses moyens expérimentaux.
Le projet bénéficie, depuis l’origine, du soutien de la Marine nationale, de la région Bretagne et du Pôle d’Excellence Cyber.

 

Un programme scientifique stratégique pour les systèmes navals civils et militaires

La chaire de cyberdéfense des systèmes navals s’inscrit au cœur d’un écosystème très sensible et éminemment stratégique porté par des problématiques d'attaques cybernétiques et d'activités criminelles dans le milieu maritime.

La chaire a été créée en octobre 2014 sous tutelle de la Marine nationale dans le cadre du plan d’action cyber décidé par le Ministre des armées ; elle bénéficie ainsi d’une légitimité affirmée dans le domaine naval. Les 2 partenaires industriels Naval Group et Thales (leaders de leur secteur) et les 15 enseignants chercheurs (experts scientifiques en cyberdéfense) confortent l’expertise cyber de la chaire.

Cette solide équipe scientifique dédiée à la sécurité informatique des systèmes navals, est composée d’experts en mathématiques et informatique, qui étudient les méthodes et dispositifs permettant la détection et la résilience face aux attaques, la protection des équipements et des systèmes embarqués ou portuaires, pour des applications à la fois civiles et militaires.

Dans le domaine naval, les systèmes de navigation sont devenus très sophistiqués et complexes ; les réseaux et les logiciels y tiennent une place très importante. Il s’agit de préserver ces systèmes de toute attaque ou de les rendre aptes à assurer leur fonction en cas d’attaque.

Une collaboration étroite entre les partenaires, en interaction avec la Marine nationale

La chaire correspond pleinement aux besoins actuels en termes de formations d’experts en cybersécurité, de développement de nouveaux outils et d’approches stratégiques afin de protéger les systèmes d’information de plus en plus complexes.

Afin de valoriser les résultats, les programmes de recherche sont élaborés en lien avec les partenaires académiques et industriels, et avec les spécificités marines. La Marine nationale est fortement impliquée pour l’analyse amont et les évaluations.

Plus précisément, les thématiques scientifiques portent sur :

  • La protection des informations sensibles embarquées,
  • L’analyse de la fiabilité et de l’intégrité des informations collectées par les capteurs et utilisées par les systèmes d’information des navires,
  • L’analyse des failles de sécurité et intrusions affectant ces derniers,
  • Le déploiement de correctifs logiciels adaptés en cas de besoin, ainsi que toute autre réaction nécessaire au rétablissement de la sécurité des systèmes,
  • L’aide à la prise de décisions en situations critiques.
Télécharger le communiqué de presse