ENSTA Bretagne : la mini transat 2019

4 diplômés se confrontent sur une course au large en solitaire

École
Entreprises
Lauris, Kevin, Guillaume et Axelle sont tous les 4 diplômés de l'ENSTA Bretagne et passionnés de voile. Le 22 septembre dernier, ils ont pris le départ de la mini-transat La Boulangère. Une course au large en solitaire qui se déroule en 2 étapes : La Rochelle - Les Canaries (étape 1) puis Les Canaries - La Martinique (étape 2).

 4 diplômés aux parcours différents. 

Axelle Pillain (promo 2013 - formation d'ingénieur)

Elle a réalisé entre 2010 et 2013 sa formation d'ingénieur à l'ENSTA Bretagne (spécialisation dans le domaine informatique) qu'elle a complété par une année à l'Université "Politecnico di Milano" afin d'obtenir un double diplôme. En sortie d'école, elle a poursuivi en thèse et en post-doc à l'IMT Atlantique. 

  • Classement (bateau 781 "Little My") :
    • Etape 1 : 28e en série = 10 jours, 23 mn et 24 secondes

Guillaume Coupé (promo 2010 - formation d'ingénieur par alternance)

Il fait partie des premiers diplômés de la formation d'ingénieur par alternance (2e promotion). Après son BTS en Constructions Navales, il s'est spécialisé en architecture navale et offshore à l'ENSTA Bretagne. Après 9 années passées chez Naval Group, il travaille actuellement chez CNN MCO, le sponsor de son bateau.

  • Classement (bateau 906 "CNN MCO") :
    • Etape 1  : 27e en série = 10 jours, 22 mn et 47 secondes

Kevin Bloch (Promo 2019 - formation d'ingénieur)

Il sera diplômé le 30 novembre prochain. Spécialisé en architecture navale et offshore, il a choisi de décaler son PFE de 6 mois pour pouvoir se consacrer pleinement à cette mini-transat qu'il prépare pleinement depuis 2 ans. 

  • Classement (bateau 697 "ENSTA Bretagne") :
    • Etape 1 : 17° en série = 9 jours, 14 heures, 46 mn et 06 secondes

Lauris Noslier (promo 2013 - formation d'ingénieur par alternance)

Il a suivi la formation d'ingénieur en alternance entre l'ENSTA Bretagne et CMN Shipyard. Depuis sa diplomation, il travaille dans le secteur de l'offshore. Il occupe actuellement un poste d'ingénieur sur les opérations offshore au sein de SAIPEM à Paris.

  • Classement (bateau 893 "Avoriaz 1800") :
    • Etape 1 : 6° en série = 8 jours, 23 heures, 33 mn et 36 secondes

 

La 2e étape débutera le 2 novembre de Las Palmas de Gran Canaria et leur fera parcourir 2700 milles, ce qui représente deux semaines de course pour les plus rapides. L’arrivée finale est prévue au Marin en Martinique.