31-01-2017

Cérémonie de passation du Fanion (2017)

Événement attendu des élèves-ingénieurs des études et techniques de l'armement, la cérémonie du Fanion s'est déroulée mercredi 15 février 2017 sous la présidence de l’ingénieur général hors classe de l’armement Norbert Fargère, Chef de l'inspection de l'Armement.

Chaque année, avant d'achever leur cycle de formation à l'ENSTA Bretagne et de partir en projet de fin d’études les élèves IETA de 3e année transmettent le fanion aux élèves IETA de 2e année.

Des aspirants IETA félicités en présence de nombreux invités
La cérémonie était présidée par l’ingénieur général hors classe de l’armement Norbert Fargère, chef de l’inspection de l’armement, "heureux et fier de revenir dans son école". Devant les autorités militaires de la région et les représentants des collectivités, les jeunes officiers de la promotion 2018 ont reçu la garde du fanion, jusqu’alors détenue par la promotion 2017. 12 élèves IETA de 1e année ont été mis à l’honneur pour leur courage et leur dévouement au sein des armées, durant leur année de formation militaire, qui précède la formation d’ingénieur ENSTA Bretagne.

IETA : formés à innover pour la Défense
Les ingénieurs des études et techniques de l’armement (IETA) développent les grands programmes d’armement, au sein de la Direction Générale de l’Armement (DGA). Après des fonctions techniques (expertise, études, essais), ces jeunes ingénieur(e)s occupent rapidement des responsabilités dans la conduite des programmes d’armement, pour la conception et la réalisation des systèmes de haute technologie qui équipent les armées.

Un cursus de formation en 4 ans après les classes préparatoires scientifiques
Après la prépa (math sup, math spé) et leur admission à l’école via le concours commun Mines-Télécom, les élèves IETA suivent une formation humaine dans les armées avec leurs camarades polytechniciens. Ils intègrent ensuite l’ENSTA Bretagne pour 3 années de formation d’ingénieur où ils reçoivent un solide enseignement général en sciences, technologies et sciences humaines.

9 voies d’expertise
La spécialisation est progressive et couvre des domaines d’expertise étendus : systèmes embarqués (incluant informatique, robotique, cyberdéfense, capteurs et traitement de signal) architecture navale, hydrographie, pyrotechnie, architecture de véhicules, et ingénierie/gestion de programmes sont enseignés à l’ENSTA Bretagne ; l’expertise aéronautique s’acquiert à l’ISAE-SUPAERO à Toulouse, la chimie et la modélisation biologique sont étudiées à Palaiseau, à l’Ecole polytechnique et à l’ENSTA ParisTech.

Le statut des élèves IETA à l'ENSTA Bretagne
Ces élèves sont militaires sous contrat dès l’admission au concours et durant les 4 années de la formation
Ces 4 années d’études sont rémunérées, du grade d’aspirant à celui d’officier sous contrat (solde mensuelle pendant la formation qui évolue de 1300 euros à 1800 euros /mois)

Chiffres clé
37 IETA diplômés chaque année
Les IETA représentent 20% des étudiants du campus ENSTA Bretagne
Ils s’engagent à servir le ministère de la Défense pendant au moins 4 années
 

Programme de la cérémonie du Fanion

11h00 : Début de la cérémonie
11h05 : Arrivée du Fanion
11h10 : Allocution
11h15 : Passation du Fanion aux élèves IETA de 2e année
11h20 : Remise des insignes aux élèves IETA de 1ère année
11h25 : Remise des décorations
11h35 : Honneurs au Fanion
11h50 : Cocktail

Le corps des ingénieurs des études et techniques d’armement (IETA)

Le corps des ingénieurs des études et techniques d’armement (IETA) de la DGA (Direction générale de l’armement) est depuis l’origine formé à Brest. Son rôle est d’assurer la crédibilité du dispositif de défense français en fournissant aux forces armées des matériels hautement performants. Devenir IETA c’est participer à la définition et à la conduite des programmes d’armement, à l’évaluation et aux essais des matériels mais aussi à différents programmes de coopération internationale (par exemple de lutte contre la prolifération nucléaire).