Parcours complémentaire : Sciences de l'entreprise

Acquérir une double compétence technique et managériale

 

Associé à l’une des 3 spécialités (plate-forme navale ou architecture de véhicules ou systèmes embarqués), le parcours « sciences de l’entreprise » s’adresse aux futurs ingénieurs souhaitant rapidement accéder à des fonctions managériales ou de gestion de projets.

Il s’articule autour de 3 grandes séquences :

  • de l’émergence d’une idée à la définition d’une stratégie
  • de l’organisation d’un projet à l’analyse de sa valeur
  • de la gestion des équipes au processus d’innovation

Il est complété par des enseignements en management de l’innovation et des systèmes. L’ensemble du cursus permet aux apprentis ingénieurs d’acquérir des clefs de compréhension  sur l’entreprise,  son environnement,  sa stratégie, ses ressources... 

Le programme intègre également un travail sur le savoir-être : capacité d’organisation, coordination d’équipe, aisance à l’oral, gestion des imprévus...

Envie de créer votre entreprise ? Ce parcours vous donnera de nombreuses clés pour entreprendre.
 

Double diplôme

Le parcours Sciences de l’entreprise peut être associé au Master  « administration, management et économie des organisations », spécialité « administration générale des entreprises » à l’IAE de Brest : Institut d’Administration des Entreprises de l’Université Bretagne Occidentale (UBO).

Témoignage

Anthony, diplômé en 2015, issu d’un BTS conception mécanique.

« Mon cursus étant principalement axé sur l’aspect scientifique et technique, j’ai eu envie d’y associer  des  compétences  en  management.
En 3e année, j’ai combiné la spécialisation architecture  de  véhicules et le parcours sciences de l’entreprise.
Cela m’a permis d’aller plus loin dans la connaissance des entreprises et des techniques managériales.
En projet de fin d’études, j’ai travaillé pendant 6 mois sur un projet technique (mise en place de robots collaboratifs sur une ligne de production) tout en rédigeant, en parallèle, un mémoire sur l’optimisation de la fonction de chargé d’affaires au sein de Renault
».