Diversité et égalité des chances

Partenariats académiques et industriels

L’enseignement supérieur mène de nombreuses actions pour favoriser la diversité et l’égalité des chances. M. Sabeg, commissaire à l’égalité des chances est intervenu à l’ENSTA Bretagne (alors Ensieta) mercredi 3 novembre, lors de tables rondes organisées par les établissements brestois impliqués dans le programme « égalité des chances ». Ainsi
l’ENSTA Bretagne, l’Ecole navale, l’ENS Cachan Bretagne, l’ESC Bretagne Brest, Télécom Bretagne et l’UBO ont échangé sur ce thème et ont réuni leurs partenaires des lycées et collèges finistériens autour de trois tables rondes.

Les actions menées par l'ENSTA Bretagne sur le thème de la diversité

- Promouvoir les sciences et encourager l'accès aux études supérieures. Les élèves ingénieurs ENSTA Bretagne sont fortement impliqués et avec eux les doctorants et enseignants chercheurs, notamment avec les lycées ("plan égalité des chances"); avec les collèges (dispositif CDGEB "Collèges - Grandes Ecoles"); avec les écoles primaires (dispositif "main à la pâte")

- Nouvelles voies d'accès à l'enseignement supérieur : apprentissage et VAE

- Indicateurs de diversité avec des droits d'entrée identiques aux droits universitaires, 38% de boursiers en 2010, 20% de jeunes femmes dans chaque promotion du cycle Ensi, et 10% d'élèves de nationalité étrangères.

- Soutien aux projets : La résilience de Vincent Bernard, le partenariat avec le lycée Saint-Jo et l'association des "amis du Jeudi-Dimanche", un logiciel conçu par des étudiants ENSTA Bretagne pour l'ESAT.

"L'ouverture sociale est indispensable"

Yazid Sabeg, commissaire à la diversité et l'égalité des chances

1e table ronde : le tutorat
D’un point de vue de plusieurs tuteurs, il faut apporter de l’information aux élèves qui souvent ne savent pas où chercher. Damiano Soulat de l’ENSTA Bretagne remarque que ce sont les élèves qui « se fixent eux-mêmes des barrières ». C’est pourquoi il faut «leur apprendre à avoir confiance en soi ».


2e table ronde : la formation par apprentissage
« Il faut diversifier les ingénieurs que nous formons » affirme Sylvain Moyne, responsable du programme d’ingénieur par alternance à l’ENSTA Bretagne. « Les élèves en alternance ont plus de pragmatisme, ce qui nous oblige à moins théoriser et à adapter l’enseignement, y compris au niveau ingénieur ».


3e table ronde : dispositifs d'intégration des étudiants étrangers et des étudiants handicapés
Plusieurs thématiques ont été évoquées, dont notamment l’intégration des étudiants étrangers en écoles d'ingénieurs et la condition des étudiants en situation de handicap dans l’enseignement supérieur.

En savoir plus sur :


Les formations ENSTA Bretagne