13-10-2014

Nombreuses contributions de l'ENSTA Bretagne à la Sea Tech Week du 13 au 17 octobre 2014

Membre de l'organisation depuis l'origine en qualité d'acteur majeur en sciences et technologies marines, l'ENSTA Bretagne porte en 2014 l'organisation de 2 conférences : MOQESM (3e édition) et NETMAR (1e édition). L'école contribue également à DEEP BLUE DAYS, sur les grands fonds marins, et à la conférence sur les énergies marines renouvelables : "MEB" (Marine Energies Brest)

14-15 octobre : conférence MOQESM
Face au succès des éditions précédentes, l'équipe de recherche ENSTA Bretagne "OSM / Lab-STICC"  renouvelle l'organisation du colloque international MOQESM : Monitoring Quantitatif de l'Environnement Sous-Marin. Ces journées seront dédiées aux avancées dans les domaines de la bathymétrie / de l'hydrographie d'une part,  et de la robotique en environnement hostile d'autre part. >>> programme et appel à présentation sur http://moqesm.ensta-bretagne.fr

16 octobre : conférence sur le projet NETMAR (NETworked systems for situational awareness and intervention in MARitime incidents)
Ce projet européen de 14 partenaires, dont l'équipe ENSTA Bretagne "REMS / Lab-STICC" s'intègre dans le programme de Coopération Transnationale de l'Espace Atlantique 2007-2013. Il vise à démontrer l'applicabilité de nouveaux systèmes robotisés et de capteurs en réseau lors d'incidents maritimes mettant en danger la vie humaine, l'environnement ou l'activité économique.
 

14-15 octobre : conférence Marine Energy Brest
ENSTA Bretagne participe aux côtés de BMO, du Technopôle Brest Iroise, d'Ifremer, de France Energies Marines et du Pôle Mer Bretagne Atlantique à la sélection des porteurs de projets d'énergies marines renouvelables (EMR), qui apporteront leur témoignage sur des thèmes phare dans le processus de développement de ces types d'énergies.

14-16 octobre : conférence Deep Blue Days
C'est la thématique centrale de la Sea Tech Week 2014 et cruciale à l'échelle mondiale. L'océan est un immense réservoir de richesses mais moins de 5% des sols marins sont exploités. Or c'est en mer que se trouvent les ressources de demain. Tout l'enjeu de demain sera d'exploiter ces ressources des grands fonds océaniques tout en respectant la biodiversité marine.
>>> les chercheurs en hydrographies de l'ENSTA Bretagne s'exprimeront le mercredi 15/10 dans la session "défense".

 

Info complémentaire