10-11-2015

Quand ouverture internationale rime avec entrepreneuriat...

Grâce à leur substitution à Tongji University (Shanghai), Nicolas et Alaa, élèves-ingénieurs ENSTA Bretagne sont actuellement au coeur d'une formidable histoire de création d'entreprise qui les emmène de Shanghai à Berlin.

Masque Sendinaden

"Nous avons fait le choix de partir en substitution à Shanghai (Tongji University)  en 2e année pour élargir notre réseau professionnel dans l'optique de préparer notre vie active. Là-bas, nous nous sommes inscrits dans un club de Wing Chun (art martial chinois) pour mieux connaître la culture chinoise. Nous y avons rencontré David Hartmann, passionné par l'impression 3D et ses possibilités. Comme ses compétences sont orientées sur la partie «business» et non «technique», il nous a proposé de créer l'entreprise ensemble" explique Nicolas.

Rapidement, le projet retenu par l'équipe est la création de l'entreprise SENDINADEN dans le domaine de la création de "3D printable wearable devices" visant à améliorer la santé et la vie quotidienne des personnes. On retrouve dans la structure, David Hartmann (fondateur), Alaa et Nicolas (ingénieurs) et Vivian Hartmann (expérience clients).

En janvier 2015, le premier projet de gadget portable imprimable débute : un masque antipollution donnant des informations précieuses sur la respiration du porteur et lui permettant, grâce à un programme d'entraînement, d'améliorer sa manière de respirer.

En mai 2015, lorsque le premier prototype est entièrement fonctionnel, ils s'inscrivent au grand concours "grants4apps" organisé par Bayer. Quelques semaines plus tard, ils découvrent qu'ils sont sélectionnés parmi les 5 start-ups gagnantes (sur les 218 participants provenant d'une cinquantaine de pays différents) . La récompense est de 50 000 euros et 100 jours dans un incubateur à Berlin au siège social de Bayer (Healthcare).

Début août, ils quittent Shanghai pour Berlin et s'installent dans l'accélérateur pour start-ups de Bayer. "Le premier grand challenge pour Alaa et moi a été de nous plonger dans le monde du business ! Les premiers jours nous étions complètement perdus dans les discussions : equity, profit sharing, value proposition, target market, media campaign, test the market, etc. En nous aidant de l’expérience de David et Vivian, des cours donnés par Grants4Apps et de nos recherches personnelles, nous avons construit petit à petit notre connaissance du sujet".

Le second challenge était de préparer le « kickoff event ». L’évènement qui annoncera officiellement les 5 startups de cette année choisie par Bayer HealthCare « Grants4Apps ». Durant cette soirée nous avons présenté notre projet (conférence de presse, stand de présentation) devant plusieurs centaines de personnes et obtenu de nombreux contacts. Ce fut une grande expérience.

Une aventure exceptionnelle, un projet très stimulant

Alaa est responsable :

  • de l’application Android :
    il code l’application qui sortira sur Android
    il travaille le design et l’interface avec une designer professionnelle.
  • de l’électronique:
    il choisit les composants qui s’adaptent à nos besoins
    fabrique les prototypes électroniques
    il travaille également de très près avec une compagnie qui fabrique et design les circuits imprimés pour nous assurer, plus tard, la production en masse de ces derniers.
  • des algorithmes :
    il recherche et programme les algorithmes qui nous aident à traquer différentes caractéristiques de la respiration.

Nicolas est responsable :

  • du coté impression 3D :
    Il gère la maintenance des imprimantes 3D ainsi que les impressions à effectuer.
  • De deux partenariats :
    il s'occupe de la communication avec deux partenaires et travaille de très près avec eux. (Mass Portal : constructeur d’imprimante 3D, et Polymaker : constructeur de filament pour imprimante 3D)
  • Du design du produit :
    en attendant de trouver un designer de produit professionnel, il est en charge de la partie design.
  • De l’application IOS :
    En suivant les instructions d'Alaa, il code l’application sur IOS et travaille le design et l’interface avec une designer professionnelle.

 

Un magasin ouvrira début 2016 à Shanghai et ce n'est que le début de l'histoire...

Pour les suivre et les soutenir  dans l'aventure Sendinaden :