Projet ACOBAR : le glider Ensieta observera l'Océan Arctique

Le projet ACOBAR (Acoustic Technology for observing the interior of the Arctic Ocean) est financé par la Commission Européenne et fait suite au projet DAMOCLES (surveillance de la glace-atmosphère-océan et système de prévision pour observer, comprendre et quantifier les changements climatiques dans l'Arctique).

Le Projet ACOBAR vise à mettre au point un système d'observation de l'Océan Arctique, en s'appuyant sur les technologies de l'acoustique sous-marine type RAFOS pour le positionnement du glider, sur la communication à partir de plates-formes sous-marines et sur la collecte de données par des gliders.


Le consortium est composé de 9 partenaires. Trois sont des PME et six des institutions de recherche et d'enseignement dont l'Ensieta au travers de son laboratoire Développement des Technologies Nouvelles (DTN).


L'école d'ingénieurs Ensieta et le glider (planeur sous-marin).

Des tests ont récemment été effectués lors d'une mission à la Seyne sur Mer qui réunissait deux enseignants-chercheurs du laboratoire DTN de l'Ensieta, Irvin Probst et Pierre Simon ainsi que des chercheurs de l'Université Pierre et Marie Curie (UPMC) et de l'entreprise Aquatec.


L'objectif de cette mission était de tester la fiabilité du glider et des technologies embarquées en situation réelle.

Ainsi, le 19 avril, deux descentes et remontées du Glider à 50m et 20m en mode complètement autonome ont été réalisées. Ce fut une grande première et le bilan est particulièrement positif.

Quelques améliorations restent encore à apporter pour fiabiliser davantage le dispositif. Une prochaine mission est prévue pour l'automne.





En savoir plus