27-11-2014

Les étudiants ENSTA Bretagne récompensés aux trophées 2014 des projets industriels de Bretagne.

Jeudi 27 novembre, se déroulait à Morlaix l'édition 2014 des trophées des projets industriels de Bretagne organisé par le GFI (groupement des fédérations industrielles). Ce concours récompense des « équipes projets » ayant mis en œuvre une collaboration remarquable École – Entreprise – Étudiants.

Pour cet événement, l'ENSTA BRETAGNE présentait deux projets menés par les étudiants de 2e année, au printemps 2014, en partenariat avec de jeunes entreprises prometteuses :

  • Design et dimensionnement d’un volant moteur instrumenté pour mesure de couple embarquée sur un véhicule hybride (partenariat avec la société ADACCESS)
  • Caractérisation mécanique de structures élémentaires d'un végétal pouvant entrer dans la composition de bio-composites : le Miscanthus x Giganteus (partenariat avec EARL Ar Gorzenn)

Le projet sur le Miscanthus a reçu le prix spécial du Jury. Le jury a particulièrement apprécié le côté original du projet et du produit, l'aspect développement durable associé et les perspectives prometteuses d'utilisation.

 

De gauche à droite : Pierre Le Bris (EARL Gorzenn), Chloé DUPORT et Camille CAISSO (élèves ingénieurs ENSTA Bretagne) et Younes Demmouche (enseignant chercheur ENSTA Bretagne, en mécanique des matériaux, laboratoire LBMS)

Le projet résumé par les étudiants ENSTA Bretagne : Chloé DUPORT et Camille CAISSO

Les matériaux biosourcés les plus connus sont le bois, la paille, le chanvre, le liège, la laine de mouton. Les matériaux composites d’origine biologique sont de plus en plus étudiés aujourd’hui. Facile à produire de manière écologique, facilement recyclables, ils peuvent de plus disposer d’intéressantes propriétés mécaniques.
Le but de ce projet est donc d’étudier les propriétés mécaniques du Miscanthus x Giganteus, une plante herbacée qui peut atteindre 4m de hauteur. Il nous a fallu tout d’abord étudier la structure d’une tige de Miscanthus, cela nous a permis de poser de nombreuses hypothèses utilisées par la suite. Ensuite, dans le but d’obtenir quelques caractéristiques mécaniques, nous avons voulu procéder à des essais de traction puis de compression. Nous avons donc dû mettre au point une procédure de collage efficace, qui puisse nous donner des résultats justes et exploitables. Les résultats sont ensuite présentés, tout comme les valeurs expérimentales obtenues. Nous avons ensuite établi un modèle Abaqus, grâce aux différentes hypothèses faites précédemment. Ce modèle nous a permis de confirmer quelques résultats expérimentaux, et également d’expliquer le comportement des tiges de Miscanthus lors des essais.
Enfin, nous avons cherché des utilisations possibles et applicables aux tiges de Miscanthus. Utilisations possibles du Miscanthus x Giganteus : Paillage horticole, litière animale, isolant pour le bâtiment, composé pour plastique biosourcé, production de chaleur voire de biocarburant.

Les essais conduits au laboratoire LBMS et le premier modèle numérique qualitatif mis au point ont notamment révélé une résistance mécanique du végétal pouvant supporter jusqu'à 500 kg en étirement, donc bien meilleure que le bois ou des panneaux lamellés-collés.

De nouvelles perspectives d'études et de projets d'application à l’ENSTA Bretagne

  • Poursuivre les recherches afin de caractériser disctinctement les fibres végétales et la peau des tiges (projet qui sera confié aux élèves de 2e année au printemps 2015)
  • Enrichissement du modèle numérique
  • Réalisation de pièces mécaniques biodégradables en miscanthus x giganteus.

 

L'entreprise partenaire "EARL Gorzenn"

  • L'entreprise partenaire, située à Pont-Croix dans le sud Finistère, est une exploitation agricole qui a fait de la culture du miscanthus x giganteus une de ses spécialités. Cherchant à identifier de nouveaux débouchés pour cette culture, l'EARL Ar Gorzenn s'est tournée vers l'ENSTA Bretagne pour proposer à ses étudiant d'étudier les potentialités technologiques du miscanthus.

  • www.earl-ar-gorzenn.fr