27-03-2018

L'IRDL évolue en unité mixte de recherche du CNRS

 IRDL / ENSTA Bretagne - Recherche mécanique domaine Maritime

Le 15 mars 2018, l'Institut de Recherche Dupuy de Lôme (IRDL) est devenu une Unité Mixte de Recherche (UMR) du CNRS.  Le CNRS confirme ainsi la valeur et l’originalité du programme scientifique du laboratoire breton, qui équilibre études amont et appliquées, en sciences mécaniques des matériaux et des structures, pour de nombreuses applications et l’ingénierie marine en particulier.

L'IRDL est un laboratoire breton multi-sites, dont les équipes sont situées pour moitié à Brest et moitié à Lorient-Vannes, et ayant pour tutelles, en plus du CNRS, deux universités et deux écoles d’ingénieurs : Université Bretagne Sud (UBS), Université de Bretagne Occidentale (UBO), ENSTA Bretagne et ENIB.  Le laboratoire regroupe une centaine d’enseignants-chercheurs, une quarantaine de personnels ingénieurs, techniciens et administratifs et environ 150 doctorants. Il dépend thématiquement largement de la section 09 CNRS (Ingénierie des matériaux et des structures - Mécanique des solides – Acoustique) et pour une partie plus réduite de la section 10 (Milieux fluides et réactifs : transports, transferts, procédés de transformation).

L’IRDL est spécialisé dans les secteurs « Mer, Transport, Défense » en mécanique des matériaux et des structures et en ingénierie des matériaux.

Les enjeux majeurs liés aux activités de recherche de l’IRDL concernent la résolution de verrous scientifiques dans les domaines de l’élaboration des matériaux, leur mise en forme et leur assemblage, la durabilité des matériaux et des structures, la fiabilité des systèmes énergétiques et les stratégies de diagnostic de pannes. Il s’agit principalement d’activités de recherche en Sciences pour l’Ingénieur, qui s’amorcent le plus souvent à partir de problèmes concrets en lien avec des enjeux sociétaux majeurs.

Le laboratoire dispose de très nombreuses collaborations industrielles avec les grands groupes et PME du naval, de la défense et des transports pour plus de 4 M¤ de ressources propres en 2016 et 5 M¤ en 2017.

L’objectif que l’IRDL s’est fixé en association avec le CNRS est qu’il devienne rapidement un laboratoire de référence en ingénierie marine, notamment par ses travaux sur les matériaux et structures appliqués aux systèmes mécaniques marins.

Le laboratoire est organisé en cinq pôles de recherche. Les équipes ENSTA Bretagne contribuent à 3 d'entre elles : 

  • Composites ;
  • Assemblages ;
  • Structures, fluides et Interactions ;
  • Systèmes énergétiques ;
  • Durabilité.

Il dispose également de quatre plateformes expérimentales (dont deux labellisées PFT - Plate-Forme Technologique) en caractérisation micro et nano, caractérisation macro, élaboration prototypage et enfin en logiciels et moyens de calculs. Ces équipements sont pour partie très originaux voire uniques en Europe.

L’équipe travaille également au déploiement de projets de recherches et de publications au niveau international en menant une activité soutenue de mobilités, de collaborations bi-latérales, de responsabilités scientifiques fortes. 

Lien