Le glider de l'ENSIETA sous la banquise

En mai dernier, Nicolas Seube et Pierre Simon, enseignants-chercheurs à l'ENSIETA sont partis sur la banquise, dans l'Océan Arctique. Avec le glider de l'ENSIETA, ils ont débuté un travail de mesure de l'impact du réchauffement climatique sur la banquise.

Le glider est un planeur sous-marin autonome qui peut parcourir de grandes distances sans propulsion. Il intervient dans le cadre du programme européen DAMOCLES (Developping Artic Modeling Capabilities for Long-term Environmental Studies) qui a pour objectif d'identifier les changements qui affectent la glace de mer, l'atmosphère et l'océan et d'en évaluer l'impact présent et futur.

Le glider de l'ENSIETA intervient dans cette mission océanique en mesurant la température de l'océan et sa salinité.

Lors des essais en mai, le glider circulait à 25 m de profondeur dans un rayon de 4kms en se déplacant à la vitesse d'1 noeud.


En savoir plus

  • Le glider de l'ENSIETA
  • La mission DAMOCLES sur le camp de base VAGABOND