19-09-2011

Chaire industrielle de recherche à l'ENSTA Bretagne pour des applications aux EMR*

Le Fonds pour l’innovation dans l’industrie (F2i, créé par l’UIMM: Union des Industries et Métiers de la Métallurgie), la région Bretagne et l’ENSTA Bretagne, créent cette chaire industrielle en associant le savoir-faire des PME et le potentiel de recherche du laboratoire brestois LBMS* (ENSTA Bretagne, UBO, ENIB).

La chaire est créée pour 3 ans sur le «comportement en service des assemblages collés mixtes en environnement marin. Application aux énergies marines renouvelables». Le projet s’inscrit dans le cadre de la création d’un Institut d’excellence pour les énergies décarbonnées « France Energies Marines», dans lequel le pôle de compétitivité Mer Bretagne aura un rôle actif.

 

Le collage multi matériaux : un défi technologique et économique pour les Energies Marines Renouvelables (EMR)
Ce programme de recherche, très orienté sur la durabilité en mer de structures de type éoliennes ou hydroliennes vise la maîtrise du comportement en service des assemblages collés mixtes. C’est un enjeu majeur pour toutes les industries (automobile, aéronautique, spatiale, navale…), en particulier pour la filière EMR* qui doit prendre en compte les contraintes fortes liées à l’environnement marin.
L’optimisation de ces structures fortement sollicitées conduit de plus en plus à l’utilisation d’assemblages multi matériaux (i.e. composite-métal). Le remplacement des méthodes traditionnelles d’assemblage par le collage offre également des avantages importants :
- le gain en masse et l’augmentation de raideur des structures,
- la réduction de problèmes de corrosion galvanique,
- la réduction des coûts de fabrication.
Les gains attendus par les entreprises industrielles portent à la fois sur la performance des structures et sur la productivité. Cet enjeu économique et de compétitivité pour les PME/PMI de la filière EMR a conduit le Fond pour l’innovation dans l’industrie (F2i), la région Bretagne et l’ENSTA Bretagne à financer cette chaire de recherche qui représente un budget de 750k¤ sur 3 ans (50% par le fonds F2i).

 

En savoir plus


 

* EMR : énergies marines renouvelables
* LBMS : Laboratoire Brestois de Mécanique et des Systèmes