03-04-2012

Résilience : 25.000 Km de Brest au Népal en vélo

En août 2011, Vincent Bernard partait pour une aventure de près de 25 000 km à vélo entre Brest et le Népal. Baptisé Résilience, son projet répond à des objectifs complémentaires :
> défi sportif
> échanges interculturels
> lutte contre le handicap.

Pourquoi Résilience?

Vincent l'explique sur son blog :
"Un cancer avec chimiothérapie et radiothérapie puis, lors d’un entraînement pour valider un monitorat de guide de haute montagne, une chute de 80 mètres d’une falaise, suivie d’un coma profond, enfin à 30 km/heure, une chute de vélo et ma tête heurte une borne de ciment ce qui m’occasionne un poly-traumatisme facial avec un coma artificiel . Tout ça avant 30 ans, mais une énergie de vie qui me permet de rebondir et d’aller toujours de l’avant".

« La résilience est un phénomène psychologique qui consiste, pour un individu affecté par un traumatisme, à prendre acte de l’événement traumatique pour ne plus vivre dans la dépression. La résilience serait rendue possible grâce à la réflexion, à la parole, et à l’encadrement médical d’une thérapie, d’une analyse. »

Vincent Bernard est diplômé de l'école (promotion 2006) en océanographie.

De retour en mars 2012, après un périple de plus de 18 mois, Vincent Bernard est venu partager son expérience et échanger sur cette formidable aventure avec le personnel et les élèves-ingénieurs de l'ENSTA Bretagne.


Vincent Bernard à Lhassa


En savoir plus sur l'aventure de Vincent Bernard


Carte du parcours de Vincent

Brest > Népal en passant successivement par la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie, la Roumanie, la Grèce, la Turquie, l'Iran, l'Himalaya, l'Inde et enfin le Népal.