Systèmes d'observation et Intelligence Artificielle

Les ingénieurs ayant suivi cette spécialité sont capables de concevoir et mettre en oeuvre des systèmes embarqués* que ce soit en milieu aérien et spatial (télédétection, radar, hyper-spectral, optique) ou en milieu sous-marin (acoustique passive, sonar). Ils maîtrisent les technologies avancées en intelligence artificielle, traitement du signal et automatique.

* Systèmes embarqués

Perception et navigation des drones, assistance à la conduite des véhicules intelligents, systèmes aéroportés ou sous-marins.

 


Des étudiants ENSTA Bretagne en visite sur le  navire "Monge", un bâtiment d'essais et de mesures de la Marine Nationale.

Les compétences développées dans cette spécialité portent sur la modélisation des phénomènes physiques, la simulation et l'expérimentation de systèmes mono ou multi-capteurs, la maîtrise des systèmes d'observation pour l'embarqué, l'analyse, le traitement et l'interprétation de données hétérogènes et volumineuses et l'aide à la prise de décision.

Ces ingénieurs réunissent des connaissances pluridisciplinaires en traitement de signal et de l'image, automatique, intelligence artificielle, théorie de la décision et de l'estimation, électronique des systèmes embarqués, techniques de transmission et ingénierie système.

Les projets au coeur de la formation

Pour mettre en pratique leurs connaissances, les étudiants réalisent plusieurs projets, seul ou en groupe. La complexité des projets et le niveau d'exigence demandé augmentent progressivement.

  • En 2e année, le projet industriel est associé à des enseignements en ingénierie système permettant de développer des méthodes de travail adaptées aux systèmes complexes. Les sujets sont très variés : conception et réalisation d’un radar expérimental permettant de mettre en œuvre des traitements de bases des signaux acquis, conception de systèmes de location… Certains sujets permettent aussi de travailler sur des projets impliquant différents profils en robotique, télécommunication…
  • Enfin, en 3e année, avant de partir en stage de fin d'études, les étudiants réalisent une application système : un projet complet mettant en oeuvre de nombreuses compétences. Exemple : imagerie radar haute résolution, poursuite de cibles dans des vidéos, amélioration de la qualité des images, classification d’images texturées avec des applications en imagerie médicale, radar ou sonar… 

    La notation de ce projet porte sur la partie technique mais également sur les rendus (rapports intermédiaires et rapport final), la soutenance et le suivi de projet.

 
Démonstration d'un projet industriel mené par deux étudiants.

Master recherche (double diplôme)

Le Master STS (Sciences, Technologies, Santé), mention "Télécommunications", parcours "Signal et Télécommunications" vous est proposé en double diplôme. Il est délivré par l'Université de Brest (UBO) et est recommandé ) ceux qui poursuivent en doctorat.

Débouchés

Les ingénieurs de ce profil s'intègrent dans de grands groupes industriels, centres de recherche ou PME innovantes dans les secteurs civil et militaire de différents domaines : automobile, aéronautique, spatial, médical, défense et sécurité...

Mots clés

traitement de l’information, signal, image, vidéo, systèmes d’observation, radar, sonar, surveillance

 

Portraits d'Alumni

Sidonie (diplômée 2002)

Ingénieure d'études, Experte sonar

Thales, division Underwater Systems.
 

Julien (diplômé 2010)

Il développe les usages d'images vidéo satellites.

Spacemetric, Pays-Bas.