Portrait d'Hervé, Directeur des chantiers, DCNS Brest

 

Avec 25 années d’expériences sur les chantiers de DCNS, Hervé est un ingénieur qui aime le terrain et les relations humaines. Il dirige actuellement la maintenance d’une quinzaine de navires sur Brest ainsi que le chantier de l’IPER qui rassemble un millier de personnes.

A sa sortie de l’ENSTA Bretagne (alors ENSIETA), Hervé intègre un chantier à Cherbourg. Il est en charge du montage de coques et encadre une trentaine d’ouvriers. Il s’appuie sur le chef des travaux qui a de nombreuses années d’expérience et apprend sur le terrain.

Progressivement, sa direction lui confie des chantiers plus conséquents. A 30 ans, il encadre plusieurs centaines de personnes. « J’aime motiver les équipes, voir les choses se réaliser, l’aspect concret de ce métier».

En parallèle, il construit sa vie de famille et fonde un foyer. Il part tôt sur les chantiers et s’organise pour revenir assez tôt chez lui pour voir ses enfants grandir. Deux enfants naissent à Brest, trois à Cherbourg, un à Lorient au fil des mutations (Brest, Cherbourg, Lorient, Toulon, Brest). Une grande famille donc, qu’il soigne en parallèle d’une vie professionnelle bien remplie.

Ses journées sont denses et ses interlocuteurs nombreux : les ouvriers sur les chantiers, son encadrement qu’il doit régulièrement tenir informé de l’avancée des travaux, les clients mais aussi tous les sous-traitants. L’emploi du temps est chargé mais Hervé est un homme énergique qui ne recule pas devant les difficultés.
« Être ingénieur, c’est aussi faire preuve de bon sens. Il faut savoir reconnaître quand il y a un risque et se faire confiance».

Hervé est toujours aussi passionné par son métier après 25 années passées sur les chantiers : « on a toujours à apprendre ».

En  +

Le fils d’Hervé est également diplômé de l’ENSTA Bretagne (promotion 2015). De son côté, il a choisi la spécialité hydrographie – océanographie.