29-09-2017

Le fonds de dotation YAO et le Technopôle Brest Iroise partenaires d’ENSTARTUPS, l’incubateur de l’ENSTA Bretagne, situé sur le campus de l’école d’ingénieurs brestoise.

Après avoir reçu l’adhésion du label French Tech Brest+ et signé une convention avec le réseau d’entrepreneurs bretons YAO, au printemps 2017, ENSTARTUPS a signé le 26 septembre 2017 un nouveau partenariat avec le Technopôle Brest Iroise.

 

 de gauche à droite : Antonin Raffarin (INOBO), Mickael Label (NIROJI), Françoise Duprat (directrice du Technopôle Brest Iroise), Pascal Pinot (directeur d'ENSTA Bretagne), Boris Vigouroux (SOLIPUB), Thibaut Uguen et Thée Desprez (FIL & FAB), Nicolas Guerillot (YAO!) et Pierre Benet (Freeziks).

LE SOUTIEN A L’ENTREPRENEURIAT EST UNE DEMARCHE EN RESEAU.

L’ENSTA Bretagne est attachée à œuvrer de concert avec ses partenaires au développement de l’entrepreneuriat et à inscrire pleinement son incubateur dans l’écosystème local.

L’ensemble des actions menées vise deux objectifs :

  • Diffuser l’esprit d’entreprise et sensibilisant les étudiants à l’entrepreneuriat

Sur le campus ENSTA Bretagne, la proximité entre étudiants et startups, les synergies d’action avec le Technopôle Brest Iroise et le réseau YAO sont des facteurs de succès. Cela amplifie les possibilités d’animation d’ateliers (séances de créativité par exemple) et d’échanges avec les chefs d’entreprise qui peuvent parrainer les porteurs de projets. « Ce qui fait gagner un temps précieux au filleul accompagné et apporte un regarde neuf au parrain » complète Nicolas Guerillot, représentant de Yao !. L’école inclut également des cours dédiés, la conduite de projets de création d’entreprises et la participation aux concours pour former à l’entrepreneuriat.

  • Accompagner les porteurs de projets et favoriser la création d’entreprises sur le territoire.

En plus des services proposés par l’incubateur ENSTA Bretagne, ces partenariats étendent les possibilités de coaching par le Technopôle et de parrainage par des entrepreneurs bretons du réseau YAO pour les porteurs de projet incubés. Ils auront aussi accès aux outils et dispositifs technopolitains, et s’ils sont sélectionnés, l’inscription au programme d’accélération Ouest Startups est facilitée.

« ENSTARTUPS est un outil au service du développement économique de la pointe bretonne » souligne Pascal Pinot, directeur de l’ENSTA Bretagne. Une initiative félicitée par François Duprat, directrice du Technopôle Brest Iroise, qui se dit ravie de voir une grande école brestoise afficher ses ambitions en termes d’entreprenariat.

ENSTARTUPS, L’INCUBATEUR ENSTA BRETAGNE

L’incubateur ENSTARTUPS s’inscrit dans la démarche globale d’innovation et de valorisation de la recherche sur le campus ENSTA Bretagne. ENSTARTUPS est dédié à l’incubation de projets d’entreprises innovantes, à fort contenu technologique, en lien avec les domaines de compétence de l’ENSTA Bretagne.

ENSTARTUPS propose une offre d’incubation permettant aux futurs créateurs d'entreprise de saisir les nombreuses opportunités qui leur sont offertes pour développer leur projet dans des conditions optimales au sein du campus. Mickaël Label Richardson, créateur de Niroji, incubé à l’ENSTARTUPS apprécie de pouvoir « échanger avec des étudiants sur des thématiques et des prototypages ». Autre atout de l’ENSTARTUPS mis en avant par Pascal Pinot : « la possibilité d’échanger avec les enseignants-chercheurs experts dans leur domaine et avec la juriste de l’établissement ».

Outre un environnement favorable (locaux équipés dédiés, espace de co-working, proximité avec les laboratoires de recherche et les équipes pédagogiques, plateforme technologique, moyens de prototypage…), les startupers bénéficient des relations denses de l’école d’ingénieurs avec les entreprises et tous les acteurs de l’innovation sur le territoire. « Nous apporterons des conseils concernant la gestion, le marketing, ou le développement commercial » explique Françoise Duprat.

ENSTARTUPS participe également à la diffusion de l’esprit d’entreprendre sur le campus de l’école d’ingénieurs, par l’animation d’ateliers et la sensibilisation des étudiants à l’entrepreneuriat, en lien avec les équipes pédagogiques, dans le cadre des cours et projets d’application qui forment à l’entrepreneuriat et à l’intrapreneuriat. « Les élèves ont envie d’entreprendre mais il leur manque l’idée. Pour les aider, nous organisons des séances de créativité » complète Antonin Raffarin, responsable de l’incubateur ENSTA Bretagne et co-fondateur de la startup Inobo incubée à l’ENSTARTUPS.

6 STARTUPS, 10 PLACES

Actuellement l’ENSTARTUPS accueille 6 jeunes entreprises et dispose encore de places pour 4 autres projets.

Les startups dans l’ordre d’arrivée à l’incubateur :

  

INOBO : planches de kite surf évolutives

Le projet est incubé depuis janvier 2017 et la société a été officiellement créée en mars 2017.

  • LE CONCEPT : développer et commercialiser des planches de kitesurf évolutives
  • LA TECHNO : sous un squelette unique en carbone, choisissez le deck en fonction de votre niveau
  • PORTEURS : deux diplômés de l’ENSTA Bretagne, Antonin Raffarin (ingénieur diplômé en 2016) et Thomas Glanowski (ingénieur diplômé en 2015, doctorant à l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme, sur le campus ENSTA Bretagne).
  • AVANCEMENT : lancement d’une campagne de crowdfunding avec une prévente des planches en octobre
  • RECOMPENSES : 1er prix aux Entrepreneuriales de Bretagne (mars 2016), prix de l’innovation au Business Plan Competition à Londres (mai 2016), prix PEPITE au tremplin national de l’entrepreneuriat étudiant (novembre 2016), prix public Ouest StartUps (juin 2017)
  •  « Ce que nous apprécions à l’ENSTARTUPS ce sont les moyens de prototypages et d’essais mécaniques que nous avons à notre disposition. Nous testons mécaniquement la planche dans tous les sens !  » (Antonin R et Thomas G)

 

 

FIL & FAB : valorisation des filets de pêche

Le projet est incubé depuis mai 2017

  • LE CONCEPT : Fil & Fab est un studio de Design Global dédié à la valorisation des filets de pêche usagés. L’objectif est de mettre en place la première filière française de recyclage de filets de pêche usagés et de valoriser cette nouvelle matière plastique recyclée auprès des entreprises, en développant à leur côté de nouveaux produits éco-conçus.
  • LA TECHNO : Un protocole de transformation a été mis en place. L’objectif est de proposer un large choix de différentes matières plastiques et de répertorier toute les applications possibles.
  • PORTEURS : Théo Desprez,  diplômé du BTS Design de produits du lycée Vauban et d’un dnap Design de l’EESAB site de Brest ; Thibaut Uguen, diplômé du BTS Design de produits (Amien) ; Rémi Mercier diplômé du BTS Design graphique  (Montaigu) et du DSAA Design Graphique et Multimédia (Boulogne Billancourt) ; Yann Louboutin, diplômé du BTS Design de Produit du Lycée Vauban, actuellement en Master Design à l’EESAB site de Brest.
  • RÉCOMPENSES : Lauréat ESS pays de Brest (octobre 2016), Lauréat La Fabrique Aviva (juin 2017), Prix Fondation Crédit Agricole (Juin 2017), Lauréat Prix Gabriel #2 Live For Good au concours national des entrepreneurs Sociaux (Juillet 2017).
  • A SAVOIR : Pionnier,Fil & Fab est à la première structure à avoir lancé une démarche de recyclage des filets de pêche usagés en France. Fil & Fab est actuellement une association avec pour objectIf la création d’une entreprise, pour cela Fil & Fab bénéficie d’un réseau de partenaires publics : Région Bretagne, Brest Métropole, labélisée “Pechpropre” par la coopération Maritime et le Ministère de la Transition Écologique et solidaire, Très récemment partenaire avec Bretagne Active.
  • « Ce que j’apprécie à l’ENSTARTUPS c’est le cadre idéal pour un projet qui nécessite une phase de recherche et développement poussée ( test mécanique / conception machine). Les locaux mis à disposition et le suivi par l’école sont au Top ! Très intéressant également, les liens créés avec les étudiants de l’école grâce à des projets en commun pour le bon développement de notre startup. » (Théo D)

 

IANIRA : développer un robot autonome de plongée

Le projet est incubé depuis février 2016

  • LE CONCEPT : un robot intelligent et autonome accompagnant un plongeur pour assurer sa sécurité et améliorer sa productivité
  • LA TECHNO : intelligence artificielle, physiologie et comportement humain, robotique, acoustique sous-marine.
  • PORTEURS : Jean Broch, cadre de direction, ingénieur diplômé de l’Ecole navale et de l’ENSTA Paris Tech, ancien officier plongeur démineur ; François Hurel, cadre de direction, ancien officier plongeur démineur ; François de Solminihac, chef d’entreprise, ingénieur en acoustique sous-marine.
  • A SAVOIR : projet collaboratif en partenariat avec UBS et UBO.
  • « Ce que j’apprécie  sur le campus ENSTA Bretagne c’est avant tout la relation de proximité avec les laboratoires et des enseignants chercheurs de premier plan, et la réactivité sur le soutien apporté (local, informatique, suivi)» (Jean B)

 

 

SOLIPUB : Publicités solidaires

Le projet est incubé depuis mai 2017.

  • LE CONCEPT : Le concept est de développer un ensemble de supports publicitaires et de reverser une partie du bénéfice de la publicité pour des associations caritatives.
  • LA TECHNO : Supports publicitaires classiques et développement sur le web.
  • PORTEUR : Boris Vigouroux, Fondateur de SOLIPUB, engagé dans le milieu caritatif depuis son plus jeune âge.
  • A SAVOIR : SOLIPUB ambitionne de faire changer les codes de la publicité en place actuellement, en développant une publicité engagée qui permet de faire des dons solidaires.
  •  Contact : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
  • « Ce que j’apprécie  sur le campus ENSTA Bretagne / à l’ENSTARTUPS c’est l’ensemble des moyens mis à la disposition des start-up pour l'avancement des projets» (Boris V)

 

 

NIROJI : écrins singuliers

Le projet est incubé depuis juillet 2017

  • LE CONCEPT : concevoir et commercialiser des écrins originaux pour objets précieux
  • LA TECHNO : chaque type d’écrin sera conçu pour mettre en scène l’objet précieux, pour susciter surprise, plaisir et émerveillement. Un soin tout particulier est apporté dans le choix des matières, des formes, des interactions possibles entre l’utilisateur et l’écrin.
  • PORTEUR : Mickaël Label Richardson, Bac STI2D et BTS Gestion des unités commerciales, curieux et passionné de technologies appliquées au quotidien
  • A SAVOIR : la marque NIROJI va s’adresser au monde du bijou pour commencer. Les écrins imaginés ont vocation à mettre en valeur l’intention d’offrir, pour magnifier le bijou et l’instant magique que représente ce type de cadeau. NIROJI s’allie à des designers et des créateurs pour explorer des pistes nouvelles. La commercialisation est prévue à partir de la fin d’année 2017. Le projet a été accompagné par Ouest Startup et par YAO !.
  • « Ce que j’apprécie à l’ENSTARTUPS, c’est la proximité avec des personnes qui ont des réponses ou des pistes à proposer pour chacune de mes questions d’ordre technique ou juridique. En plus, la fréquentation quotidienne d’autres porteurs de projets est réjouissante et favorise la créativité et l’apprentissage dans de multiples domaines. » (Mickaël L.)

 

FREEZIKS : jeu vidéo

Le projet est incubé depuis septembre 2017

  • LE CONCEPT : Un jeu vidéo multijoueur de construction dans lequel le joueur peut programmer pour donner vie à ses créations. Le jeu a vocation à apprendre la programmation et la physique au joueur et peut servir d’environnement pour le design rapide, la simulation et le développement d’intelligence artificielle.
  • LA TECHNO : utilisation d’algorithmes récents, robustes et efficaces pour simuler la physique du jeu.
  • PORTEUR : Pierre Benet, étudiant entrepreneur, diplômé de l’ISAE-ENSMA en 2017 (Ingénieur en aéronautique avec une substitution à l’ENSTA Bretagne en option robotique, stage PFE chez Thales). Jean-Paul Tigé et Antoine Gautier, étudiants en master informatique Systèmes interactifs, intelligents et autonomes.
  •  A SAVOIR : prépare les Entrepreneuriales 2018
  • « Ce que j’apprécie à l’ENSTARTUPS, c’est que l’incubateur soit dans une école d’ingénieur. Animé d’un projet entreprenarial durant mes études à l’ISAE-ENSMA, j’ai décidé d’effectuer ma troisième année d’ingénieur en substitution à l’ENSTA Bretagne, pour bénéficier du dynamisme entrepreneurial de l’école et de son option robotique. J’ai pu être conseillé tout au long de ma troisième année sur mon projet avant de rentrer dans l’incubateur. » (Pierre B)

 

 

Contact

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Responsable incubateur
ENSTA Bretagne
2 rue François Verny
29806 BREST CEDEX 9