15-02-2017

ENSTA Bretagne impliquée dans le projet de télescope géant européen

L’E-ELT est un projet exceptionnel de haute technologie. Ce télescope géant, dont la mise en service est prévue en 2024 au Nord du Chili, s’appuiera sur 5 miroirs dont un miroir principal de 39 mètres. Ce dernier sera composé de près de 800 segments d’1.40 mètre chacun et d’une épaisseur de 50 millimètres.

L’extrême précision est de rigueur pour ce système qui vise la couverture d’un large champ céleste couvrant à peu près dix fois la taille de la pleine Lune et capable d'observer une large gamme de longueurs d'ondes, du visible à l'infrarouge moyen.

Projet Telescope Géant EELT

Vue d'artiste de l'E-ELT s'appuyant sur le schéma de construction détaillé du télescope. Crédit: ESO/L. Calçada/ACe Consortium

Avant d’associer l’ensemble des éléments optiques à la structure métallique, il est nécessaire de bien connaître les propriétés de la colle qui sera utilisée et l’évolution de ses caractéristiques dans le temps au regard des sollicitations qu’elle rencontrera. Avec une durée de vie estimée à 30 ans et un positionnement à 3 000 mètres d’altitude, différents paramètres sont à prendre en compte.

La colle haute performance utilisée sera de type époxy bi-composants connue dans le domaine aéronautique mais qui n'a jamais été utilisée dans de telles conditions. Pour établir la loi de comportement de cette colle, les premiers essais de caractérisation ont eu lieu sur les machines de traction de la plateforme
technologique Masmeca (campus ENSTA Bretagne)
. Les résultats des essais mécaniques de caractérisation permettent, via une démarche de corrélation essais-calculs, de déterminer les paramètres de la loi de comportement viscoélastique-viscoplastique utilisée pour décrire la colle.

Vincent Dumont est encadré pour sa thèse par David Thevenet (directeur de thèse), Claudiu Badulescu, enseignants chercheurs IRDL / ENSTA Bretagne et Georgios Stamoulis, IRDL / IUT de Brest.

REOSC a souhaité que la thèse se déroule à l’IRDL / ENSTA Bretagne en raison de son expertise dans le domaine du collage et de ses nombreux moyens expérimentaux.

 

En savoir plus