22-02-2018

ENSTA Bretagne ouvre un nouveau mastère spécialisé dédié au
« Management de projets maritimes »

Grande école d’ingénieurs reconnue pour son expertise maritime, ENSTA Bretagne étend son offre de formations pour répondre aux enjeux de la croissance bleue, exprimés par ses nombreux partenaires industriels. Son nouveau mastère "Management de Projets Maritimes" a tout le soutien du pôle mer Bretagne Atlantique et vient d'obtenir l'accréditation de la Conférence des Grandes Ecoles.

Le nouveau projet de Mastère Spécialisé (bac+6) « management de projets maritimes » a été labellisé le 15 décembre par le Pôle Mer Bretagne Atlantique. Il vient d'obtenir en février, l'accréditation de la Conférence des grandes écoles (CGE). Son objectif : former des project managers capables de piloter, coordonner et évaluer des projets maritimes d’envergure internationale

Dominique Sennedot, Président du Pôle Mer Bretagne Atlantique : «Le  Pôle Mer Bretagne Atlantique a labellisé ce projet de Mastère pour encourager vivement le besoin de culture maritime dans le domaine de la formation, initiale et continue. Ce nouveau Mastère « Management de projets maritimes »  est un marqueur au profit de la Croissance bleue. Désormais le "former à la mer" devient réalité." 

ENSTA Bretagne s’appuie, en interne sur un programme de formation en double compétence créé en 2010, « ingénierie et gestion des organisations », et en externe, sur un partenariat étendu avec Sciences Po Rennes reconnue pour son expertise dans la compréhension des grands enjeux de société. 

Cécile Plaud, enseignante-chercheure et responsable de la nouvelle formation : "Le Mastère Spécialisé « Management de projet maritime » formera des "project managers" pour les PME et grands groupes des secteurs d'activité qui composent l'économie bleue : sécurité et sûreté maritimes, naval et nautisme, ressources énergétiques et minières marines, ressources biologiques marines, environnement et aménagement du littoral, ports, infrastructures et transports maritimes. Avec notre pôle d'experts et le concourt de Sciences Po Rennes, nous avons bâti un programme en deux semestres afin de délivrer les compétences attendues par les entreprises. Le premier semestre, académique, répond à quatre objectifs principaux : comprendre l'écosystème d'un projet maritime, piloter un projet maritime, manager un projet maritime international et réaliser un bureau d’études maritime. Le second semestre vise à réaliser un projet de fin d'étude en entreprise."

Découvrir le Mastère Spécialisé Management de Projets Maritimes

Contact

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

                       

ENSTA Bretagne est l’école d’ingénieurs de référence en France en sciences et technologies marines : la moitié des 250 diplômés sortent de l’école en ayant approfondi des compétences en lien avec le domaine maritime, avec des profils variés.

Certains ont approfondi les sciences mécaniques et l’architecture navale. Ils sont capables d’analyser et de concevoir tous types de plates-formes navales, qu’il s’agisse de grands navires professionnels, de voiliers, de sous-marins, de plates-formes offshore ou de systèmes de production d’énergies marines renouvelables. Certains d’entre eux poursuivent leurs études en thèse, notamment au sein de l’IRDL (Institut de recherche Dupuy de Lôme).

D’autres ont développé des compétences en technologies de l’information. En sortie d’école, ils exercent différents métiers de conception, d’étude et de mesure dans les domaines de la robotique marine, de l’hydrographie, de l’océanographie, des systèmes embarqués, des systèmes numériques sécurisés et des systèmes d’observation dotés d’intelligence artificielle. La recherche, et le parcours d’ingénieur docteur est aussi une des voies professionnelles proposées.

D’autres encore, au cours de leur scolarité, choisissent de privilégier l’approfondissement des sciences de gestion en associant cette compétence à une spécialité technique.

Dans ce contexte, il était naturel pour l’ENSTA Bretagne d’élaborer un nouveau programme de spécialisation en « management de projets maritimes » qui concentre l’ensemble de son expertise et réponde aux attentes fortes des entreprises. 

Les compétences attendues sont des capacités d’adaptation, d’ouverture, d’analyse des environnements pour maximiser la stratégie économique des projets. 

La connaissance de méthodes de travail dites agiles permet le développement de projets innovants et complexes via une approche itérative et collaborative.

La formation s’adressant principalement à des diplômés en sciences de l’ingénieur de niveau bac+5, il s’agit de leur transmettre la capacité à raisonner en termes d’écosystème, de les acculturer au maritime et d’intégrer la montée en puissance des technologies numériques aux méthodes de management de projet.

Un cursus d’une année de spécialisation après bac+5, appelé mastère spécialisé, a été accrédité par la Conférence des Grandes Ecoles. Il ouvrira à la rentrée de septembre 2018. Il est composé d’un semestre de formation sur le campus brestois de l’ENSTA Bretagne et de deux semaines sur le campus de l’IEP à Rennes, suivi d’un semestre de stage en entreprise pour la conduite du projet professionnel.

L’originalité de la formation est d’intégrer la conduite d’un projet long dès la rentrée, en groupe, en mêlant les étudiants du mastère spécialisé à ceux du Master « Terre et Mer » de Sciences Po Rennes, afin de mieux former à l’interdisciplinarité forte du domaine maritime.

Plusieurs organismes et entreprises soutiennent déjà la formation, parmi lesquels Naval Group, SOFRESID, PIRIOU, Ailes Marines et Bretagne Pôle Naval.

Exemples de postes auxquels les étudiants seront préparés : chargé·e d’affaires en infrastructures portuaires, responsable business développement en énergies marines renouvelables, responsable de travaux en infrastructures maritimes, chef de projet offshore... les applications maritimes sont étendues et couvrent également le développement des routes maritimes ou la protection des littoraux.