02-09-2013

Coupe du monde de robots voiliers autonomes : une 6e édition réussie !

La 6e édition de la coupe du monde de robots voiliers autonomes et de la conférence scientifique internationale, en anglais WRSC (1) et IRSC (2), s'est tenue pour la première fois en France du 2 au 6 septembre 2013. Organisée par l’ENSTA Bretagne, en association avec Ifremer, l’École Navale, Brest métropole Océane, et de nombreux partenaires (3) cette compétition a réuni universitaires et associations de plusieurs pays.

Deux événements en un

Piloté par une équipe de l’ENSTA Bretagne, cet événement d’envergure internationale a rassemblé la coupe du monde de robots voiliers autonomes et une conférence scientifique sur plusieurs thèmes comme la gestion de l’énergie et de la puissance ou encore sur l’architecture et les algorithmes de contrôle.
Chaque robot a essayé d'effectuer de manière autonome une dizaine d’épreuves durant ces quatre jours de compétition : évitement d’obstacles, tenue de route, remorquage … étaient autant de défis lancés aux équipes. Quelque soit la catégorie de robot, micro-voiliers, voiliers ou bateaux à moteurs. Tous répondaient aux exigences scientifiques de la robotique marine autonome.

La 6e édition de la coupe du monde de robots voiliers autonomes et de la conférence scientifique internationale, en anglais WRSC (1) et IRSC (2), s'est tenue pour la première fois en France du 2 au 6 septembre 2013. Organisée par l’ENSTA Bretagne, en association avec Ifremer, l’École Navale, Brest métropole Océane, et de nombreux partenaires (3) cette compétition a réuni universitaires et associations de plusieurs pays.

La 6e édition de la coupe du monde de robots voiliers autonomes et de la conférence scientifique internationale, en anglais WRSC (1) et IRSC (2), s'est tenue pour la première fois en France du 2 au 6 septembre 2013. Organisée par l’ENSTA Bretagne, en association avec Ifremer, l’École Navale, Brest métropole Océane, et de nombreux partenaires (3) cette compétition a réuni universitaires et associations de plusieurs pays.

VAIMOS (développé par Ifremer et ENSTA Bretagne, France) gagne le 1er prix en catégorie

Stimuler l’innovation et la recherche en robotique marine

Depuis 2008, la WRSC et l’IRSC ont pour objectif de promouvoir et d’encourager la recherche et les investissements en robotique marine et sous-marine. Cette compétition qui rassemble scientifiques, individuels et industriels favorise chaque année les projets de collaboration et les innovations.

Le monde académique et universitaire est toujours fortement représenté lors de cet événement très attractif. La 1ère édition française portée par l’ENSTA Bretagne, en partenariat avec l’École Navale et Ifremer devrait susciter des vocations.

Ouverture des portes au grand public

La coupe du monde de robots voiliers autonomes a ouvert cette année ses portes au grand public et accueilli notamment des lycéens brestois. Les visiteurs et amateurs ont pu suivre en direct les positions des bateaux et rencontrer les scientifiques et compétiteurs.

Des applications à distance et en temps réel

Au-delà de la compétition, ces robots pourront à l’avenir permettre de détecter le niveau de pollution marine, de surveiller les bancs de poisson ou encore d’effectuer des relevés océanographiques sur le long terme.
Embarquez vous aussi du 2 au 6 septembre pour le WRSC et l’IRSC 2013 !

(1) WRSC pour : World Robotic Sailing Championship

(2) IRSC pour : International Robotic Sailing Conference

(3) les partenaires de l'ENSTA Bretagne pour l'organisation de l'édition 2013 à Brest : Ifremer, Ecole navale, Lab-STICC, Brest métropole océane, Conseil général du Finistère, région Bretagne, Société des régates brestoises, DGA, MBDA, GDR robotique, GDR Macs

 

Pour en savoir plus

 

 

Résultats de la compétition

  • VAIMOS (développé par Ifremer et ENSTA Bretagne, France) gagne le 1er prix en catégorie "voilier autonome, équipe non étudiante" et a remporté la course longue distance
  • FAST (développé par université FEUP / INESC, Portugal) remporte le 1er prix en catégorie "voilier autonome, équipe étudiante"
  • A-Tirma (développé par l'Université ULPGC, Les Canaries, Espagne) remporte le 1er prix en catégorie "petit voilier autonome, équipe étudiante"

Le jury a également félicité les performances des autres participants :

  • "Sailing Team Darmstadt" (Allemagne)
  • Aber Sailbot team (université d'Aberystwyth, Pays de Galle, Grande Bretagne)
  • Handivoile team (ENSTA Bretagne/Splashelec, France)